Aller au contenu principal
Body

DISPARITION

L'immense Idir a rejoint les étoiles

Hamid Cheriet, ou Idir pour les millions de fans, est décédé hier samedi 2 mai. Avec sa disparition, la chanson d'expression kabyle perd celui qui l'a fait voyager, connaître et défendu.  

Nous sommes nés avec ses chansons. Il est celui qui a sorti la chanson kabyle des montagnes de Kabylie pour l'emmener à la conquête du monde et des plus grandes scènes et des espaces. 

Son corps vient de lâcher, loin de cette terre qu'il a tant chantée et chérie,  Idir s'en est allé rejoindre sa maman qu'il a chantée avec beaucoup de pudeur, Mouloud Mammeri, Mohya, Matoub Lounès, Yaha Abdelhafidh et bien d'autres noms qui l'ont accompagné. 

L'homme est allé les étoiles,  le poète, l'idole de la chanson d'expression amazigh demeure éternel. 

Il y a quelque chose en effet d'immortel et d'intemporel chez Idir. Aït Menguellet vient de le redire. Depuis presque un demi-siècle, il a bercé plusieurs générations, et continue de le faire. 

Même si on le savait très malade, la nouvelle de sa mort glace d'effroi nos coeurs. Les 15000 fans venus assister à l'immortel concert du Palais Bercy, il y a an se souviendront longtemps de cet artiste qui a, dans un ultime effort surhamain, soulevé la salle avec ses chansons. Nous étions des milliers à chanter avec lui, Essendou, cfidh amzoun d idelli, Azwaw, l'immortelle Vava Inouva...   

Entre deux chansons Idir s'éclipsait dans sa loge pour reprendre ses forces, car il était déjà très malade. Mais le public n'y a rien vu, car l'artiste tenait à donner le meilleur de lui-même. Il a ce respect immense de son public.

Idir avait beau dire qu'il avait peu produit d'albums mais ses chansons traversent les générations et l'histoire. il restera en chacun de nous plus que jamais vivant. Ciao l'artiste.

Auteur
Hamid Arab