Aller au contenu principal
Body

DEBAT

M. Ahmed Gaïd Salah, appliquez l’ordonnance 06-02

À Monsieur le Général de Corps d’Armé Gaïd Salah

Élément de feuille de route de transition

Général

Vous vous trouvez actuellement en charge de deux postes d’importance. Celle de Chef d’État-major de l’armée et, concomitamment, de vice-ministre de la Défense. À ce titre et dans le contexte actuel de blocage de la transition, vous apparaissez comme un homme clef de la situation.

C’est notamment l’état de fait que pose votre déclaration d’hier, mercredi 24 avril 2019. Et c’est en réponse à votre “appel à contribution” que je vous fais parvenir le présent élément de feuille de route de transition. Bien sûr, vos multiples interventions et votre volonté d’être au cœur du jeu politique national ambitionnent la collecte de propositions plus générales. Mais, sachez-le, elles ne m’amènent pas à vous soumettre des éléments de feuille de route qui ne sont pas directement en rapport avec l’armée. Il s’agit donc ici d’une mesure qui vous concerne dans les fonctions et les charges que vous assumez. Elles concernent le corps que vous commandez.

Général,

En guise d’assurance de votre bonne foi au côté du Peuple et de gage de bonne résolution dans le sens de l’acceptation de sa volonté, je vous propose d’agir de concert avec le chef d’État que vous appuyez et de prendre toutes les mesures nécessaires à l’application immédiate du “statut général des personnels militaires”, l’ordonnance 06-02 du 28/02/2006.

Promulgué en 2006, ce texte élaboré au sein même de l’armée devait en parachever la modernisation. Il n’a jamais été mis en application. Aujourd’hui, dans le contexte de l’actuelle révolution, la mise en œuvre des dispositions de son article 20 suffirait à engager l’armée dans une époque nouvelle qui ne sera plus celle de l’implication de son commandement dans le jeu politique.

Il est vrai que si vous veniez à appliquer ce texte vous signeriez ipso facto votre mise en retraite. La loi en question impose effectivement une limite d’âge au grade qui est le vôtre à 64 ans et plafonne la durée totale de service à 42 ans.  Mais vous ne seriez pas le seul à partir, toute une partie de l’actuel commandement serait concernée, mais cela épargnerait à l’armée l’affront d’être conduite par une gérontocratie qui s’accroche aux postes.

Général,

En accédant à cette proposition, vous rassurerez la Nation sur l’état de son armée. En partant dans le cadre de la mise en œuvre de l’ordonnance 06-02 vous laisserez la place à de nouvelles générations de cadres hautement qualifiés. Ce serait là un élément positif de votre bilan et de celui de votre génération. Cette décision est de nature à consolider à raffermir les liens entre la nation et son armée. Prenez-la, elle ne peut qu’être dans l’intérêt de tous.

Recevez, Général, l’expression de ma totale cordialité.

M. B.

Statut général des personnels militaires disponible içi : https://www.mdn.dz/site_principal/sommaire/service/images/textes/Statut_fr.pdf

Auteur
Mohand Bakir, citoyen algérien
 

Ajouter un commentaire