Aller au contenu principal
Body

EXPRESS

M. Tebboune transféré vers un hôpital en Allemagne

M. Abdelmadjid Tebboune a été transféré, mercredi soir, en Allemagne pour des "examens médicaux approfondis sur recommandation du staff médical", indique un communiqué de la Présidence de la République rendu public ce mercredi.

C'est le troisième communiqué depuis samedi que la présidence publie sur l'état de santé du chef de l'Etat. "Le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a été transféré, mercredi 28 octobre 2020 au soir, en Allemagne pour des examens médicaux approfondis sur recommandation du staff médical", précise le communiqué.

Hier, mardi, la même source soutenait que "sur recommandation de ses médecins, le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, est rentré dans une unité de soins spécialisés de l’hôpital central de l’armée à Ain Naadja à Alger. Son état de santé est stable et n’inspire aucune inquiétude", précise le communiqué.

La présidence assurait même que M. Tebboune (74 ans) allait continuer ses activités habituelles.

Ceux qui connaissent le chef de l'Etat le savent gros fumeur de cigarette. Y a-t-il un lien ?

Autrement que s'est-il passé entre hier et aujourd'hui pour nécessiter son évacution dans une clinique allemande ? Les communiqués de la présidence ne disent rien sur l'état de santé du chef de l'Etat. Est-il touché par le Covid-19 ou serait-il victime d'une autre pathologie ?

Il est vrai que samedi, dans son premier communiqué, la présidence affirmait que "le staff médical de la Présidence de la République a recommandé à M. Abdelmadjid Tebboune, "d'observer un confinement volontaire" de 5 jours, après avoir constaté que plusieurs cadres supérieurs de la Présidence de la République et du Gouvernement présentent des symptômes de contamination au nouveau coronavirus (Covid-19). Ce qui suggérait que le chef de l'Etat a été touché par ce virus. 

Ironie de l'histoire, le chef de l'État était censé inaugurer aujourd'hui 28 octobre la salle de prière de la grande mosquée d'Alger, la troisième plus grande au monde !!!

Autre chose : cette évacuation du chef de l'Etat vers l'étranger remet sérieusement en cause la tenue du référendum pour la constitution. 

Auteur
L.M.