Aller au contenu principal
Body

HOMMAGE

Malika Matoub, encore orpheline

Je viens d'apprendre la disparition de Salah Boukhtouche, le mari de Malika Matoub que j'ai toujours considéré comme une sœur.

J'ai déjà annoncé dans ces colonnes le départ prévu de Salah.

Comment accepter ces voyages sans retour ? Comment supporter le vide qui reste derrière ? Que dire aux proches qui viennent de perdre leurs ailes ? J'ai mal ce soir. Très mal car je sais qui était Salah. Je connais la valeur de l'homme et ses engagements. 

Salah que je n'ai pas revu depuis le début de sa maladie est parti. Je suis tenté de lui souhaiter "bon voyage".

Que puis-je, aujourd'hui, dire à sa femme?

Malika, permets-moi de pleurer Salah avec toi.

LIRE AUSSI https://www.lematindalgerie.com/malika-matoub-encore-une-tragedie

Auteur
Meziane Ourad
 

Ajouter un commentaire