Aller au contenu principal
Body

DISSIDENCE CITOYENNE

Marée humaine contre la présidentielle et pour la libération des détenus d'opinion

Des millions d'Algériens sont sortis ce vendredi manifester pour exiger la libération des détenus d'opinion, l'annulation de la présidentielle et le rejet du système. Crédit photo : Zinedine Zebar.

"Emmenez-nous tous en prison", ont tonné les manifestants par centaines de milliers à Alger ce vendredi 27 septembre. Cette déclaration est une défiance aux dernières mesures répressives décidées par Gaïd Salah et son état-major.

Les villes d'Algérie n’ont pas désempli en ce 32ème vendredi consécutif de la mobilisation citoyenne pacifique. Encore une fois, les manifestants ont battu le pavé par millions à travers les rues et ruelles de la capitale et des autres wilayas qui ont vibré au rythme des slogans scandés en chœur. Les Algériens veulent et revendiquent le changement radical du système et le départ de ses figures de proue. Voir plus bas les vidéos.

Les manifestants désirent, entre autres revendications, le refus du retour des anciennes figures du système et la libération des détenus du hirak mais aussi et surtout le départ de tout le système qui règne sur le pays. Le retour au devant de la scène politique de noms comme celui de Tebboune qui a servi et soutenu Bouteflika pendant quatre mandat et demi ainsi que Benflis a exacerbé la colère populaire.

 

Auteur
La rédaction
 

Commentaires

Permalien

Ce maudit Pouvoir militaire qui a entamé son règne par un coup d’État au lendemain de l’indépendance en destituant un gouvernement civil s'est formaté de manière irréversible dans"l'installation-destitution"des présidents.Ainsi,il a installé Ben Bella et le destituer.Installer Boumediène et le tuer juste après un discours menaçant.Installer Chadli et le destituer en le suspectant d'avoir soutenu un courant politique susceptible à terme de venir à bout de ce Pouvoir.Installer Boudiaf,le père de la Révolution,et le tuer froidement avec un chargeur entier dans le dos.Installer Zeroual et le pousser vers la sortie.Installer Bouteflika pour proteger ses Généraux des menaces du TPI après les massacres des années 90 et le destituer avec le procédé.C'est dire que cet Ogre ravageur n'est nullement prêt de céder sa place,car trop compromis avec les russes,les Français,les Amerloques et surtout avec les Emirats. Aussi,il ne manquera pas de redoubler de férocité,en foulant à ses pieds Constitution,droits de l'homme,règlements et traités internationaux qu'il a lui même signé juste pour soigner sa devanture.Alors, il faut s'attendre qu'il ratisse large en matière d'emprisonnement,voire même dans la tuerie....C'est, malheureusement,le prix à payer pour la libération du pays et de son peuple de la soumission et de la prédation entretenues par les puissances signalées plus haut.

Ajouter un commentaire