Aller au contenu principal
Body

RENCONTRE

Massinissa : ''J'appelle à la convergence inter-Amazighe... !''

Nous avons rencontré Massinissa, chanteur engagé chawi et amazigh des Aurès. Il nous a livré son engagement et ses turpitudes avec le pouvoir. Il donnera un concert le samedi 20 octobre au Théâtre Le Château sis au 6956, Rue St Denis, Montréal à 19 h.

Le Matin d'Algérie : Qui est Massinissa ?

Massinissa : Je suis un artiste et un chanteur engagé qui vis dans les Aurès. Je me suis intéressé à la chanson dès mon enfance notamment en tant qu'écolier au primaire. J'ai fait beaucoup de prestations lors des fêtes à l'école. Je chantais bien sûr en chawi même si à l'époque tamazight est perçue comme un danger pour l'unité nationale. Et d'ailleurs cette perception n'a pas changé chez beaucoup de gens.

Quel était votre premier album mis sur le marché et quelle était la thématique abordée ?

Ma première contribution a été avec le groupe Amnay en 1986 qui traitait la thématique de l'engagement pour la préservation de notre identité qui est constamment menacée. Les artistes ont un grand rôle à jouer pour limiter les dégâts. Dans les Aurès, la langue chawie se réduit de plus en plus suite à la politique de l'arabisation et l'urbanisation. Cette dernière favoriserait l'arabe algérien au détriment du chawi. L'album était intitulé ''Anza'' (Lieu du crime). Une chanson qui traite d'une relation amoureuse impossible suite aux conflits qui existaient entre deux tribus. Cette histoire s'était terminée par un meurtre.

Comment ont été les débuts de votre carrière artistique ?

C'était très délicat. J'ai fait de la prison à cause des graffitis en faveur de la cause amazighe. Nous avions subi même des tortures avec mon ami musicien du groupe Amnay en l'occurrence Aissa Brahimi en 1987.

Il a suffi d'écrire ''Vive Imazighene, Vive Kahina, le signe de Tamazgha, Nekki Tharwa n Jugurtha'' pour se retrouver dans les geôles du pouvoir.

Emprisonné pendant une semaine, libéré pour trois jours et ensuite emprisonné encore une fois pour une autre semaine à cause des graffitis. Même des enfants n'ont pas échappé aux arrestations à cause de leur soutien en défiant le pouvoir en inscrivant des graffitis partout sur des murs affichant leur soutien à notre cause.

Et en tant que groupe Massinissa, Quelle est votre production?

A partir de 1990 nous avons enregistré trois albums en nom du groupe Massinissa qui traitent de la cause amazighe, l'identité, la thématique relative à la Terre et les valeurs chawies et amazighes. Notre chanson n'est qu'un moyen pour sensibiliser les Berbères notamment les Chawis afin de stopper cette hémorragie de diminution du nombre de locuteurs notamment Chawis dans les Aurès. Nous savons tous qu'un locuteur de moins en tamazight est un défenseur de moins pour éviter le sort des Aztèques. Il a été bien décrit dans l'ouvrage de Mouloud Mammeri intitulé ''La mort absurde des Aztèques''. C'est pour cela la chanson engagée s'impose. C'est une question de notre survie en tant que peuple et civilisation.

C'est ce qui justifie ton choix de la chanson engagée ?

Effectivement. On ne peut pas se permettre le luxe d'opter pour l'art pour l'art. Je conçois que l'art devrait être au service d'une cause. Par ailleurs, il y a lieu de signaler que c'est grâce à la résistance de la Kabylie qui a permis à la cause amazighe de connaître des acquis. Sans la Kabylie, notre identité serait enterrée et nous risquons d'avoir le même sort des Aztèques. Nous ne devons pas laisser la Kabylie isolée lutter seule. La Kabylie joue un rôle catalyseur et un cadre rassembleur. C'est pour cela que l'union sacrée des Berbères s'impose. Le jour où le pays devient totalement berbère, je cesserais la chanson engagée. Cette vérité est valable à l'échelle nord africaine.

Vous plaidez donc pour la convergence ?

Bien sûr. J'appelle pour la convergence inter-amazighe afin de mettre en échec cette politique du pouvoir qui consiste à diviser les Berbères. Et c'est notre seul salut afin de réhabiliter notre patrimoine millénaire.

Comment est venu l'idée d'enregistrer la chanson avec Ali Amrane en 2017 ?  

C'était pour moi un souhait très cher de composer une chanson avec un artiste kabyle. C'est Rachid Beguenane, dit At Ali uQasi, de la fondation de Tiregwa qui m'a mis en contact avec Ali Amrane. Nous avons enregistré un single qui a subi une censure de la part du pouvoir car il a peur de cette union. ''Tharwa n djerdjer (l'Aures) d azwer (Azar)''. Par ailleurs, je suis sous surveillance. À chaque fois que je suis invité à la TV nationale algérienne, ils m'exigent les paroles des chansons.

Qu'en pensez-vous des acquis de la cause amazighe ?

Certes il y a des acquis et des avancées, mais ce que je n'arrive plus à comprendre c’est comment Tamazight est censée être une langue officielle, mais de l'autre côté, elle est facultative à l'école. Comment l'État demeure laxiste devant des parents qui rejettent l'enseignement de Tamazight. Je ne crois plus à ce statut accordé à Tamazight. Ce n'est que de la ruse pour nous faire taire. À notre connaissance, une langue officielle est la langue des institutions de l'État. Le pouvoir est rusé. Nous devrons être vigilants pour que notre langue soit partout.

Avez-vous un projet en cours ?

Je viens de terminer l'enregistrement d'un album intitulé ''Magher N tess'' ( Pourquoi ce sommeil? ). J'ai 22 albums dans toute ma carrière artistique. Les chansons traduisent essentiellement la vision du monde des Berbères dans ses diverses composantes.

Un dernier mot

Je compte beaucoup sur la communauté kabyle et chawie afin de venir nombreux à mon spectacle de samedi prochain en vue de nous soutenir. Je remercie énormément les initiateurs de cet hommage de fraternité berbère dont l’association Union des Kabyles du Canada et Rachid At Ali uQasi. Tout comme je remercie la Troupe Tilleli d’Ottawa et le jeune chanteur kabyle Norkane qui vont faire la première partie de mon spectacle. J’ai eu l’occasion de les voir, ils sont des gens formidables. Tout comme je remercie toutes les familles kabyles et chawies et inefusen (de Libya) qui m’ont ouvert les portes de leurs maisons à Montréal et à Ottawa. C’est justement cela la convergence inter-amazighe.

Entretien réalisé par Kamel Amari

Image retirée.



 

Auteur
Kamel Amari
 

Commentaires

Permalien

Personne ne peut nier ses sources. ni ses racines. Néanmoins, l'Histoire a fait que des gens de différentes races se retrouvent vivre dans un même pays. Ceci n'est d'ailleurs pas exclusif pour l'Algérie. De nombreux pays, en particulier ceux qui sont développés (France, USA, Grande Bretagne, Canada, pour ne citer que ceux-la) voient, chacun, une population "panachée" le composer. D'ailleurs, peut-on parler, aujourd'hui, de race pure dans un quelconque pays, avec toutes ces guerres, tous ces mariages "hybrides", à travers le temps (des millénaires)? Ceci étant, il faut intelligemment composer avec cette "différence raciale", en ce sens qu'il faut opter pour tout ce qui unit et éviter tout ce qui désunit. Considérons, par exemple, la France et la Belgique. En France, pour ceux qui ne le savent pas, il y'a pas moins de 40 dialectes! La France, reconnaissons-le, est un pays à plus forte immigration (d'horizons et de cultures divers) que la Belgique. Pourtant, la France "roule" mieux que la Belgique, à tout point de vue (politique, économique, technologique, etc). L'une des raisons, à part le fait d'avoir intégré la matière grise, à l'origine étrangère (Marie Curie - Prix Nobel de Chimie, Prix Nobel de Physique, Charpack -Prix Nobel de Physique-, etc.), la France a fait fi de ses 40 dialectes au profit d'UNE SEULE langue unissant les Francais, la langue de Molière, sans pour autant interdire le parler des 40 dialectes dans les milieux non officiels, quels qu'ils soient. La Belgique, par contre, n'arrive même pas à former un gouvernement, et ce, depuis des années. Quand c'est fait, ce gouvernement n'est pas stable et il est vite fait .... défait! Tout ceci, non pas à cause de 40 dialectes, mais à cause de 2 langues seulement: Le Neerlandais et le Français. Si la Belgique "roule" quand même, c'est grâce à la culture de ponctualité au niveau des différents services, d'honnêteté par rapport au travail de chacun, etc. Mais, je pense que la Belgique serait mieux sans ce duel récurrent Wallons-Flamands. Un autre cas dessinant une crise politique régulière est ... le Liban. Dans ce cas, le facteur déstabilateur n'est pas la langue (l'Arabe est la même langue) mais les différentes religions et tendances culturelles (à cause de facteurs endogènes ou exogènes) font que la machine grince ou .... s'emballe -guerre civile attisée par des intérêts culturels, économiques, etc. A cause de ces intérêts, exploitant justement ces différences, le Liban est un simple élément dans une liste tres longue (Yemen, Rwanda, Sierra Leone, Congo, Mali, -merci de compléter la liste-). A l'inverse, un exemple qui mérite d'être cité, est celui indiqué par LE PLUS CONNAISSEUR de nous tous, DIEU (c'est la foi qui prime et non la race -CORAN-). En effet, cet élément non moins important, a permis à des personnes issues de différentes races et cultures, comme Omar l'Arabe, Bilel le Habachi, Selman le Perse, Soheib le Romain de fusionner en un seul élément rayonnant (non pas radioactif mais élément porteur de savoir, de bonté, de tolérance et de science -les Musulmans n'ont jamais été aussi scientifiques que quand ils étaient proches de leur religion - Irak, Andalousie- et la décadance a commencé en transgressant de plus en plus les balises indiquées). Avant cette fusion, des personnes de même race (Arabe) menèrent une guerre qui a duré pas moins de 40 ans, à cause .... d'un cheval! (la fameuse guerre EDDAHS WA EL GHABRAA). Cet exemple n'est pas le seul puisqu'on peut citer la guerre que se livrèrent Massinissa et Syphax, TOUS DEUX Berbères! (L'un a fait appel à Rome, l'autre à Carthage!). Donc, la solution, il faut la trouver dans des éléments plus rassembleurs que la langue, la race.
A côté de ce mot "race", souvent il y'a un mot accompagnateur, le mot "démocratie". Des gens, à tort ou à raison, font l'amalgame entre "démocratie" et "liberté absolue". Il ne peut y avoir de liberté absolue. La preuve en est que s'il y'avait 2 personnes seulement dans ce monde et que si chacune d'elles desirerait le contraire de ce que voudrait l'autre, il y'aurait un dilemme. En fait, on peut parler de démocratie, mais je dirais de démocratie sage, responsable, argumentée: dans une salle de classe, l'élève a le droit de poser des questions en relation avec le cours, l'enseignant est obligé de répondre, l'enseignant a le droit de questionner l'éleve, etc. , mais ni l'enseignant, ni l'élève n'ont le droit de faire ce qu'ils veulent - frapper, chahuter, casser, etc.). Ce problème de différences culturelles et raciales peut donc être contourné en mettant le paquet sur ce qui etablit un ordre exempt de tout mépris, d'injustice, de rejet de l'autre.
En somme, un ordre rassembleur mû par un protocole commun a tous. Mais quel protocole choisir? Moi, je dirai celui du PLUS CONNAISSEUR de nous tous, DIEU. Pour les athées, je dirai seulement que PERSONNE ne peut prouver l'inexistence de DIEU: Par hypothèse, supposons que DIEU existe mais qu'il ne se soit pas manifesté (ni Prophète, ni Livre, bref rien qui pourrait présager son existence). Les gens seraient alors tentés de dire que DIEU n'existe pas, ce qui est en contradiction avec l'hypothèse (DIEU existe). De manière plus simple, et moins "mathématique", si vous n'entendez aucun bruit devant la porte de votre chambre, bureau, etc., ceci ne pourrait pas EXCLURE la présence de quelqu'un derrière votre porte. Quant à prouver, FORMELLEMENT, que DIEU existe, il suffit d'etudier, serieusement, sans parti pris et préjugé, l'interface entre les hommes et DIEU. Cette interface n'est autre que les personnes qu'on nomme Prophètes (leurs personnalités, leurs miracles, leurs vies, etc.) et les Livres (qu'en déplaise à certains, conformité parfaite de versets Coraniques avec des faits scientifiques récents). Mais là, c'est un autre débat, quoique fortement lié au sujet en question, et qu'on pourrait plus amplement aborder séparement.

Permalien

Vous dites "qu'en déplaise à certains, conformité parfaite de versets Coraniques avec des faits scientifiques récents" . Je vous defie ici meme de nous rapporter un seul example de votre soit disante conformite. Toute la science qu'il ya dans le Coran est du niveau de la Grece ancienne et rien d'autre et cette science contient beaucoup d'inexactitude comme , par example le nombre de planete s du systeme solaire. . Il n ya aucune science dans aucune Bible quelque soit la religion! Si il y avait quoi que ce soit divin dans la Bible chretienne, elle ne donnerait pas l'age de la terre comme etant six milles annees (6000 annees) alors que la science a prouve qu'elle est vielle de 14 milliards d'annees . Dieu apparemment ne savait de quoi il parlait. Finalement pour revenir a cet article, il n y as que l'Amazighite qui puisse rassembler les Imazighen, tout autre forfaiture est a disqualifier.

Permalien

Le sujet principal de cet article est Tamazight et l'engagement pour cette cause des artistes comme Massinissa. Laissons de côté les divagations sur dieu, la religion, la Belgique, et la France, un Etat sous-développé mentalement qui a volé des terres, torturé et massacré des peuples.

Tamazight, la langue autochtone des habitants de Tamazgha (couvrant presque toute l'Afrique du Nord) depuis la nuit des temps, est la racine et identité de notre peuple. Notre pays ne se relévera pas avant d'avoir assumé pleinement son identité et sa langue.

Tanemmirt i Massinissa.

Permalien

Ah si les chaouis lisaient la vraie histoire de l'invasion arabe qu'ils ont été les premieres a subir contrairement a la Kabylie ou les bedouins n'ont jamais pu penetrer .Des milliers de femmes chaouis enlevées et vendues a Damas comme esclaves sexuelles pratique reprise aujourd hui par le daech avec les filles yezidies

Permalien

tu compare "votre civilisation" a la civilisation des aztèques !!tu as quoi comme une histoire a nous raconté!
réveille toi pauvre magot et boit ton Huile d'olive .

Permalien

J'evite les preambules pour entrer d'emblee dans le vif du sujet. Vous dites, je cite ; " un exemple qui mérite d'être cité, est celui indiqué par LE PLUS CONNAISSEUR de nous tous, DIEU (c'est la foi qui prime et non la race -CORAN-). En effet, cet élément non moins important, a permis à des personnes issues de différentes races et cultures, comme Omar l'Arabe, Bilel le Habachi, Selman le Perse, Soheib le Romain de fusionner en un seul élémenT". Est-ce que vous pouvez me rdire alors, prq, dans la charia'a islamique: Pour etre designer Califa des musulmans, la premiere exigence il faut etre un descendant de la tribune de Ahl-Koreiche ?. J'attends la reponse de votre pàrt qui puisse dementir ce qui est ecrit dans la charia'a.

Permalien

Salam,
En réponse à votre question, je dirai que la Chari'a Islamique se base sur:
- le Coran,
- les Hadiths AUTHENTIQUES (propos ou actes du Prophète -que le salut de Dieu soit sur lui- REELS et non FAUSSEMENT attribués à lui) et
- EL IDJTIHAD (apporter un élément de réponse à un problème qui ne s'est pas produit, de manière EXPLICITE, du temps du Prophète). Par exemple, le propriétaire d'un vehicule doit-il s'acquiter de la ZAKAT à propos de ce vehicule? A ce sujet, les EXPERTS du domaine se basent sur les 2 sources précédemment citées (Coran et Hadiths authentiques) ainsi que sur des préceptes scientifiques, dont l'ANALOGIE. Pour ce problème précis, ces experts s'appuient sur la FETWA établie du temps du Prophète quant aux moyens de locomotion d'alors. Ces moyens étaient les ânes, les mulets, les chameaux, les chevaux. LA ZAKAT était obligatoire si l'un de ces moyens était utilisé pour engranger une richesse (location, par exemple), mais ne l'était pas si la bête etait utilisée pour un besoin personnel (déplacement, etc.). De nos jours, et par analogie, la FETWA serait alors de s'acquiter de la ZAKAT si le véhicule est utilisé à des fins commerciales (sa location par exemple), mais le propriétaire de ce véhicule en est exempt s'il l'utilise pour ses besoins personnels.
Alors quand vous dites que la Chari'a oblige à ce que le Calife soit de AHL KOREICH, pourriez-vous me citer le ou les versets Coraniques prônant cette exigence? Pourriez-vous me citer un ou des Hadiths authentiques traitant de ce sujet?
C'est ça la CHARI'A. Il ne faut pas faire d'amalgame entre ISLAM et Musulmans. L'Islam ne se trompe pas, mais les Musulmans le peuvent. Ou alors, vous faites simplement le CONSTAT quant aux premiers Califes désignés? L'Histoire nous rapporte que chacun des 4 a été ELU, mais pas du fait qu'ils soit originaire de KOREICH. Après la mort du Prophete (SDSL), il fallait que quelqu'un, sans être Prophète, soit DIGNE (ses qualités, sa foi, ses valeurs) de le remplacer. Puisque vous posez la question, étudions, sans préjugé, le choix de chacun d'eux (Que DIEU agrée chacun d'eux):
- ABOU BAKR ESSEDIK: Quand le Prophète était sur son lit de mort, il l'a DESIGNE pour conduire la priere, à sa place. N'est-ce pas là, un SIGNE du Prophete pour désigner son successeur (pas en tant que Prophète tout de même)? Ceci n'etait pas fortuit puisque le degré de foi de ABOU BAKR était le plus important (la foi de ABOU BAKR l'emporte sur le mont OUHOUD s'ils etaient pesés - Hadith-) par rapport à ceux de ses compagnons qui l'élirent, d'ailleurs, sans difficulté. C'était l'évidence même.
- OMAR: A part le rapport Homme - DIEU, l'Islam est aussi un ensemble de règles et de lois régissant l'Humanité (croyants ou pas). Ceci, dans un cadre de JUSTICE et de LEGALITE. Qui, parmi les Musulmans et les Non-Musulmans, de son temps et de notre temps, n'accorde pas cet attribut à Omar ... EL FAROUK qui a été juste non seulement envers les Musulmans, mais même envers des personnes de différentes croyances
- OTHMAN IBNOU AFFAN: Là encore, son élection était à la base de sa foi. C'est un compagnon qui avait légué TOUTE sa fortune pour le bien de l'Islam et des Musulmans. C'etait donc quelqu'un qui ne serait pas tenté par les richesses de BEYT EL MEL, donc quelqu'un qui était garant de ces richesses, et son seul souci était donc de servir la communauté et non ... de se servir de leurs biens. Pour éviter la mort aux Musulmans, il a même décliné leur protection quand des hypocrites planifièrent son assassinat!
- ALI IBNOU ABI TALEB: A part le fait qu'il était le gendre du Prophète (le mari de la Prunelle des yeux du Prophète, FATIMA EZZAHRAA - ETTAYIBATE LI ETTAYIBINE-), la gestion des affaires de l'Etat Islamique d'alors s'articule, forcément, sur la juridiction. Ali était justement le plus connaisseur, le plus savant en matière de Chari'a (Musulman dès l'âge de 10 ans, cousin et gendre du Prophète, etc, sont là autant de paramètres qui ont fait de lui un fin connaisseur de la Chari'a). Omar, dans son Califat, consultait souvent l'IMAM (titre à comprendre autrement qu'un simple Imam de nos jours) Ali sur des questions juridiques.
Après ces 4 Califats, on peut aussi citer celui de Omar Ibn Abdeaziz, connu pour sa justice, tout comme l'autre Omar (Ibn El Khattab).
Pour les autres Califats, et sans trop verser dans les polémiques, il y'a eu des ambitions de servir la OUMMA Islamique comme il y'a eu des ambitions de se servir des intérêts (les notions de justice, d'honnêteté s'amenuisèrent). Au fil du temps, le Calife était désigné, non pas s'il était issu de KOREICH comme vous dites, mais selon les forces des groupes qui s'agitaient alors. A vrai dire, il y'a eu des hauts et des bas. On exploitait, à titre individuel, les richesses de l'Etat (les bas), mais, contrairement à l'Eglise qui se dressait contre toute science (Histoire de Galilée par exemple -l'une des nombreuses raisons qui ont conduit l'Occident à opter pour la laicité-), les différents Califats (corrompus ou pas) qui se succédèrent avaient accordé une importance à la science. Ceci avait permis de rayonner encore plus, et de transmettre la science (médecine, chimie, mathématiques, littérerature, astronomie, architecture, et même plus - lors de sa conquête de l'Egypte, Napoléon avait énormément puisé de la Chari'a, pour en faire, par la suite, le Code civil de son empire!) à l'Humanité (les hauts de l'Histoire des Musulmans). Aussi, par rapport aux "affaires" externes, les guerres que livrèrent ou que durent livrer les Musulmans aux autres n'étaient pas non plus toutes propres, comparativement à celles du Prophète (on ne tue pas pour tuer, on ne tue que celui qui veut nous tuer, on épargne les femmes, les enfants, les vieux et ... même les arbres - certains adeptes du NAPALM et du gaz orange diraient que c'est naif! Pourtant, tant bien que mal, l'Islam perdure, les autres idéologies s'estompent de plus en plus). Là encore, la Chari'a n'a pas recommandé à ces gens de mener la guerre comme ils la veulent, eux! Donc pas d'amalgame entre Islam et Musulmans. La Chari'a, quand elle est bien appliquée, elle donne ceci: quand les Musulmans assiégèrent la Palestine (pour etablir la Justice de DIEU, non l'injustice des Humains), tenaillés de faim, ils ont mangé d'un vignoble appartenant à un Chrétien. Après la prise de la Palestine et d'EL QODS, Omar (Ibn El Khattab) évita de prier dans une Eglise, de peur que les Musulmans la transforment en mosquée. Pour revenir au vignoble, et sur plainte de son propriétaire, Omar le .... remboursa, lui qui était en position de force! Moi, personnellement, je voterais bien pour ce KOREICHITE !

Permalien

Le Coran renferme bien des versets Coraniques en conformité avec la Science. De deux choses, l'une: ou vous n'avez jamais lu le Coran, ou vous ne l'avez pas lu comme il se doit. La preuve, vous dites que la science donne 14 milliards d'années à l'âge de la terre alors qu'elle n'en donne, environ, que 4 milliards d'années (vous confondez Univers et Terre). A ce propos, la science parle de Big Bang ..... tout comme le Coran!
"Les Romains ont été vaincus dans la PLUS BASSE terre et ils vaincront (les Perses) dans quelques années". Là, il n'y'a pas un seul miracle, mais 2: la victoire des Romains sur les Perses, quelques années après leur défaite, a été confirmée. Comment Mohamed (que le salut de Dieu soit sur lui) pouvait-il le savoir? La défaite des Romains eût lieu du côté de l'actuelle mer rouge, située à la plus basse altitude du globe terrestre. Sans être Prophète, comment Mohamed(SDSL) pouvait-il le savoir?
Ö Mohamed, les montagnes te semblent immobiles, mais en fait elles se déplacent comme se déplacent les nuages. Comment Mohamed (SDSL) pouvait-il savoir, à son époque, que les montagnes (et donc la terre) se déplaçaient? Outre l'aspect FOI et CHARI'A, le Coran renferme plein de versets en conformité avec la Science, et qu'on ne peut énumérer tous, dans cet espace. A cet effet, je vous invite à lire l'excellent livre du Dr. Maurice Bucaille intitulé "La Bible, le Coran et la Science"
Enfin, vous dites, textuellement "Finalement pour revenir a cet article, il n y as que l'Amazighite qui puisse rassembler les Imazighen, tout autre forfaiture est a disqualifier." A cette précipitation de propos, je vous ai donné un contre-exemple (Massinissa et Syphax s'étaient-ils unis dans leur Berbérité?). Par contre, des Berbères se sont unis dans l'Islam, l'ont aimé, l'ont enseigné et ont en fait un principe de vie irremplacable (révolution Algérienne, Andalousie, Libération de la Palestine) sans pour autant remettre en cause leur origine.

Permalien

Pour l'auteur de "Tamazight sans divagations", il fallait dire "Grâce à l'Islam, Bejaia était devenue la capitale de la science". Est-ce toujours le cas, aujourd'hui? Quelle civilisation a été apportée durant tous ces millénaires? Informez-moi SVP car j'ignore tout de la culture Berbère. Ce que je sais, par contre, c'est qu'on a attendu, TOUT CE TEMPS, ce Monsieur BERNARD du .... 21 ème siècle pour qu'il nous invente une (la ?) grammaire de TAMAZIGHT !
Je crois qu'il vaudrait mieux prendre exemple sur la Malaisie où les 3 religions (Islam, Christianisme et Boudhisme) co-existent sans problème. Mais attention, là-bas, on ne pratique pas une religion à des fins politiques, comme on a tendance à le faire dans certaines régions Algériennes, sous le couvert de la liberté du culte !

Permalien

Avez-vous deja essaye de debattre avec un islamiste sur les contradictions gu'il y a dans le coran ? Qu’elle sera sa reaction quand vous mettez en lumiere avec les contradictions et les incoherences? Eh bien il se mettra a mentir de plus belle pour les couvrir. Si vous insistez, il se sentira INSULTE et OUTRAGE. Il n'hesitera pas de vous traiter de Kaffer (Apostate), un renegat (Murta'd), gue vous meritez la mort. En realite, les musulmans ne font que suivre ce que le prophete de l'islam leur a laisse comme heritage. Dans le hadith rapporte BUKHARI et Muslim, le Prophète dit : « Tant que je me tais sur une question, ne m’interrogez pas la-dessus. Ceux qui etaient avant vous ne doivent en effet leur perte qu’a leurs nombreuses questions et a leur non-conformite avec leurs prophetes ". Pour conforter son hadith, Dieu lui revela alors : « O les croyants ! Ne posez pas de questions sur des choses qui, si elles vous etaient divulguees, vous mecontenteraient » (La table servie, Verset 101), Ce qui a fait dire a AISHA au prophete, son mari: JE VOIS QUE DIEU EST PRESSE D'EXAUCER TES VOEUX, rapportent par Bukhari, Muslim, Ibn-Kathir. Bref, les islamistes cultivent le mensonge refusent toute critique en niant tous vos arguments, en mentant a tour de bras, en vous accusant d’islamophobie, DJAZZA OUKA AL-NAR (Ta recompense sera l'enfer). Pourtant, le prophete lui-meme ignore ce u'il adviendra de lui et des autres musulmans le jour du jugement dernier. Dans Sourate 46 AL-Ahqaf, Ayat 9 : قُلۡ مَا كُنۡتُ بِدۡعًا مِّنَ الرُّسُلِ وَمَاۤ اَدۡرِىۡ مَا يُفۡعَلُ بِىۡ وَلَا بِكُمۡؕ اِنۡ اَتَّبِعُ اِلَّا مَا يُوۡحٰٓى اِلَىَّ وَمَاۤ اَنَا اِلَّا نَذِيۡرٌ مُّبِيۡنٌ‏ ﴿46:9. Avant de couper court a la discution, un islamiste se retirer dans son monde de schizophrenie paranoïaque collective, en attendant le moment propice pour te couper la tete.

Permalien

Vous dites , en mettant les chretiens au defis de vous apporter des preuves que la bible ne s'est pas trompee en disant que la terre a six milles annees (6000 annees) alors que la science a prouve qu'elle est vielle de 14 milliards d'annees. Pour repondre a votre interrogation, il y a une question qui s'impose " Est-ce que La Bible fait-elle etat de l'existence de la terre avant de creer Adam et Eve ? la reponse est oui. La bible parle des montagnes, des arbres, des fleuves, de la mer, du ciel, du soleil, du jour, de la nuit... avant la parutation Adam et Eve. La parole divine est tres claire. La bible donne l'age de la terre, a partir du jour ou Adam et Eve ont etes creer par dieu pour remplir la terre. C'est a partir de cette date que le createur a edifie son royaume.

Ajouter un commentaire