Aller au contenu principal
Body

COMMENTAIRE

Même en prison, Tahkout continue de rafler des marchés !

Mahieddine Tahkout a écopé d'une peine de 16 ans de prison ferme assortie d’une amende de 8 millions de DA et la confiscation de tous ses biens en juillet dernier. Ce dimanche, la cour d'Alger a requis 18 ans de prison contre l'homme d'affaires. Pour autant, imperturbable, Mahieddine Tahkout continue de faire des affaires.

La prison ne semble pas altérer les affaires de Mahieddine Tahkout. Dans le transport des étudiants, il reste le numéro 1. A Constantine, le patron des Sarl TMC et Cima vient de rafler trois lots d'un appel d'offres de transport des étudiants. Le montant ? 106 millions de dinars (soit la rondelette somme de 700 000 euros), révèle Africa intelligence. 

Avant d'investir dans le marché de la construction automobile avec son usine de Tiaret, Mahieddine Tahkout s'est taillé, durant les deux décennies du règne de Bouteflika, la part du lion dans ce secteur de transport des étudiants.

Cependant, son fils Bilel Tahkout, ainsi que Rachid et Hamid Tahkout, ses deux frères sont aussi sous le coup de lourdes peines de prison, ce qui devrait rendre la gestion des entreprises familiales compliquée, mais vu ce marché remporté à Constantine, selon les informations d'Africa intelligence, tout porte à croire que le détenu Tahkout a encore la main sur ses affaires.

Auteur
Yacine K.