Aller au contenu principal
Body

Abdelwahid Bouabdellah

"Même moi, j'ai été engagé par piston à la tête d'Air Algérie"

 Ancien PDG d'Air Algérie de 2008 à 2011, Abdelwahid Bouabdellah a révélé au grand jour ce que tout le monde savait en Algérie. La compagnie nationale au bord de la faillite, selon son actuel PDG, Bakhouche Allèche pèse lourd sur le budget de l'Etat. Dans une série de déclarations particulièrement troublantes, à une émission économique d'Ennahar Tv, Abdelwahid Bouabdellah jette de nouvelles pelletées sur cette entreprise nationale qui s'enfonce de plus en plus dans la crise.  

Pour cet ancien PDG et ancien député du FLN, Air Algérie est dirigée sans aucune stratégie de développement. L'Etat engraisse à coups de milliards une entreprise dépourvue d'un management transparent. 

L'actuel PDG, quant à lui, soutient un discours plus nuancé. Il a ainsi déclaré à la même chaîne : "Aucun Algérien ne voudrait me croire si je disais qu'il n y a pas de favoritisme dans la compagnie. Mais je suis moi-même un père de famille, et si je peux intervenir au profit de mon fils, pour qu’il puisse disposer d’un poste de travail, je le ferais. Tout le monde intervient”. Il ira jusqu'à soutenir devant le journaliste qu'Air Algérie est compétitive. Mais pour autant, il ne dira pas pourquoi les mécaniciens et autres pilotes abandonnent la compagnie par dizaines. C'est d'ailleurs le même PDG qui déclarait il y a quelques jours qu'Air Algérie est au bord de la faillite. Pour autant aucune réaction de la part du gouvernement n'a été signalée depuis. A croire que le scénario relève de la normalité. 

Auteur
La rédaction