Aller au contenu principal
Body

COMMENTAIRE

Mohamed Djemaï, ex-SG du FLN, accueilli en héros à sa sortie de prison

L'homme accueilli ce mercredi 30 septembre par une foule de soutiens, d'amis avec force acclamations n'est pas un manifestant du Hirak, ni un opposant au régime. Mais Mohamed Djemaï, ancien SG du FLN, condamné à un an de prison.

Lex-secrétaire général du FLN a quitté la prison après le verdict du tribunal du Sidi M’hamed (Alger), qui l’a condamné à deux ans de prison dont un avec sursis, et une amende de 200.000 DA. Il avait été placé sous mandat de dépôt le 19 septembre 2019, à la prison d’El Harrach, pour "menace et destruction de documents officiels". Son épouse, une magistrate, avait, elle aussi été incarcérée dans le cadre de la même affaire.

On n'a pas fini d'être surpris des moeurs de la république de Tebboune. Le spectacle offert par la sortie de prison de Mohamed Djamaï aujourd'hui laisse songeur. 

L'homme a été condamné par la justice et il se trouve des hommes et des femmes qui viennent le congratuler comme un héros. Renversant.

Ce député auquel ses amis ont enlevé l'immunité parlementaire retrouvera donc son cynisme et sa morgue et bientôt sa place dans les travées de cette APN croupion.

Dans quelques jours, sans nul doute, on l'entendra avec les autres courtisans du FLN réclamer comme ses pairs le vote pour la constitution. 

L'Algérie nouvelle est une chimère, vendue par des bonimenteurs. 

Auteur
L. M.