Aller au contenu principal
Body

DIALOGUE

Mouloud Hamrouche invite le pouvoir à répondre au Hirak pour éviter "d'imminentes menaces"

 L’ancien chef de gouvernement, Mouloud Hamrouche, a réitéré lundi à Alger, son refus d'être "candidat à d’éventuelles instances de transition ou élection".

L'homme reste droit dans ses bottes, refusant toute proposition venant du pouvoir ou ses alliés parallèles. "Je souhaite rappeler aux honorables membres du Panel et des forums, ma déclaration du 18 avril dernier où j’indiquais que 'Je ne serais pas candidat à d’éventuelles instances de transition ou élection'", a indiqué l'ancien Chef du gouvernement (septembre 1989 - juin 1991), dans un communiqué transmis à l'APS.

Mouloud Hamrouche (76 ans) a été invité hier dimanche par les personnalités du dialogue et de la médiation à rejoindre leur panel. Justifiant son refus, l'ancien chef de gouvernement considère que "le mouvement unitaire et pacifique du peuple a, depuis le 22 février dernier, neutralisé, momentanément, une série de facteurs de déstabilisation et stoppé d’imminentes menaces".

L'ancien patron de gouvernement n'en dit pas plus sur ces menaces. Qu'en sait-il ? 

Hamrouche persiste : ces menaces "n’ont pas disparu pour autant et sont toujours en gestation. Il revient à ceux qui sont aux commandes d’agir, de répondre au "Hirak" et de mobiliser le pays pour lui éviter les pièges d’un chaos", a-t-il souligné.

Ce message alarmiste d'un connaisseur du système en dit long sur les luttes féroces entre clans pour le contrôle, voire la déstabilisation du pays. 

Auteur
La rédaction
 

Commentaires

Permalien

reste chez toi et attend chaque mois ton salaire de chef de gouvernement que tu n'occupe plus depuis 30 ans, ni menaces, ni chaos, t'es un des hauts responsables du systéme, tout ce qui te reste c'est, faire peur aux algériens, tu es un de ceux qui ont fait naitre un parti extrémiste qui avait toute la latitude d'agir, de menacer et placer le pays sur le chemin du chaos,
c'est toi et tes semblables qui sont menace et chaos, profite de ton gros salaire et tes immenses avantages, illicites et illégales, pendant que des algériens triment pour avoir 20 000 da pour faire survire leurs familles nombreuses, et le salaire minimum est de 18 000 da, ça fait 150 dollars au taux
légal, une honte,
est ce possible de vivre, même seul, avec 18 000 da par mois? c'est ça ton systéme,

Permalien

Shakespeare est d actualité et très réaliste qu en est il des universitaires algériens ... la question du développement fait partie sous entendue des revendications du hirak .. désorganisation institutionnelle et administratives ( désordre à profité aux corrompus )...chômage .... manque d innovations , la liste des problèmes rencontrés par les citoyens est malheureusement très longue L ' université en déphasage complet ,un cercle fermé qui se contente de distribuer des diplômes contrairement aux pays anglo saxon ou les universités participent pleinement à l épanouissement de la société sous tous les angles ...un exemple à comprendre et a suivre .
C est pourquoi l anglais est le bienvenu dans le contexte actuel.
l Algérie a perdu beaucoup de temps en adoptant le paradigme d enseignement français
Les japonais ...les coréens etc apprennent l ' anglais à la maternelle depuis les années 1970
Les meilleures publications sont toutes éditées en anglais
l'anglais s' avère la langue orientée vers le scientifique et très facile a assimiler ...
LES FRANÇAIS PUBLIENT EN ANGLAIS ( les plus intéressantes bien sur)

Permalien

Notre Hamrouche en sait long sur ce qui se trame mais il est aussi conscient que le peuple ne vas pas se laisser faire cette fois ci. Une quelconque attaque des manifestants par le pouvoir verras le debut d'une guerre civile et sans pitie qui vas couler le pays aux abysses! Ce seras toute l'Algerie aux armes! Le pouvoir a le choix entre la transition dans la paix ou l'enfer!

Permalien

Illustration Hamrouche parle de manière concise et précise.
Son alertant message est très explicite.
La vérité et tant sur le hirak est présent d'autres s'abstiennent d'intervenir
Autrement Gaid Salah son clan et sa police-gendarmerie verront l,'enfer en h/24 partout.... Gaid Salah et son état major le savent parfaitement d'ailleurs tous ne Passent pas deux nuits au même endroit.
Gare à l'erreur de réprimer encore et de mépriser toujours plus le peuple et son hirak
Gare au jeu débile des forums conférences tam tam Pour Éjecter le peuple du destin qu:il a choisi le 22 février
Gare à l'exasperztio finale du pruple les liens sont déjà rompus avec l'armée...
Plusieurs menaces nationales et internationales sont sur le Point de déverrouiller. Chaotiquement la scène algérienne.
Idiotie ou erreur d'appréciation au sommet de l'armée ou surestimation de capacités fictives.....ou de débiles et traîtres alliances avec les Arabes du golfe eux mêmes dans le merdier....
Durée limitée Pour l'armée de dégager Gaid Salah et ses copains généraux ou la destruction de tout le Monde militaire et sécuritaire se fera plus rapidement que ne le croit Gaid Salah.
Gare à un rapide embargo frontalier et économique Pour ces ânes du sommet.
Pire la dislocation du pays serait déjà la sans le hirak et sa présence dissuasive Pour d'autres.
Ce n'est plus un jeu et la stabilité régionale en Afrique du Nord passera sur le corps des généraux et des larbins civils.
Que dieu préserver ce pays du massacre.
Bghal chaouia et son clan seront détruit au choix limité Pour l'armée de réagir ou d'être détruite Point barre et un pont d'enfer sera leur seul passage.
Ce pays sera remodelé de gré solution du hirak ou de force solutions et menaces réelles .
Merci Hamrouche Pour la Franche Lucidité le peuple n'oubliera pas la position des uns et des autres.
Fin 2019 sonnera le glas brutal et final des traîtres militaires ou civils partout où ils se trouveront.

Ajouter un commentaire