Aller au contenu principal
Body

Ce formidable bonheur chanté par nos « Arrach » !

Ouyahia, Azul à El-Harrach ! Oulach smah oulach ! (vidéo)

Le génie, l’inventivité, la fécondité, la productivité créatrice du peuple n’ont décidément pas de limites. Vendredi après vendredi, on se surprend à redouter une espèce de saturation de créations et de slogans. Et vendredi après vendredi, c’est toujours le même souffle inventif qui se renouvelle et semble se perpétuer suivant une ardeur énergétique puisée du bonheur de voir tous ces zigotos au sommet enfin derrière les barreaux. 

Ouyahia et sa légendaire arrogante moustache en prison ! Qui l’eut cru, il y à peine quelque mois ? Et c’est vrai que plus que le bonheur que nous a procuré notre onze national en remportant la coupe d’Afrique, la jubilation de voir enfin ce petit moustachu occuper la place que nous avons toujours rêvé d’être la sienne ne s’estompe guère, depuis cette soirée mémorable de son entrée à la prison d’El-Harrach !

Emporté par Ouled-El-Bahdja, le Hirak a enthousiasmé Alger ! Mais cette étincelle de revendications et de joies en chansons s’est vite propagée pour se répandre dans nos villes et nos villages, à travers tout le pays. Pour preuve cette composition élaborée par un groupe de copains à Tizi-Ouzou pour fredonner l’allégresse du peuple, celle de vivre ces moments surnaturels, au summum desquels ce spectacle magique d’un Ouyahia à El-Harrach !

Dans cette œuvre spontanée du terroir, Naïma Salhi en prend pour son grade aussi : Vrigh i’yamame, arnigh ivavame, newkni dhimazighen ! C’est fort ! très fort de lucidité !

Que dire de plus ? sinon que :

Khunwi s’warrach ikvayliyène, our ken’yazwir yiwène ! Bravo Arrach negh ! Avec vous, l’avenir du pays est assuré ! 

Idhelli lane, assa n’ella, azzeka anilli dh’lekvayel, dh’izourane n’eldzaîr issahane !

Auteur
Kacem Madani