Aller au contenu principal
Body

Ce formidable bonheur chanté par nos « Arrach » !

Ouyahia, Azul à El-Harrach ! Oulach smah oulach ! (vidéo)

Le génie, l’inventivité, la fécondité, la productivité créatrice du peuple n’ont décidément pas de limites. Vendredi après vendredi, on se surprend à redouter une espèce de saturation de créations et de slogans. Et vendredi après vendredi, c’est toujours le même souffle inventif qui se renouvelle et semble se perpétuer suivant une ardeur énergétique puisée du bonheur de voir tous ces zigotos au sommet enfin derrière les barreaux. 

Ouyahia et sa légendaire arrogante moustache en prison ! Qui l’eut cru, il y à peine quelque mois ? Et c’est vrai que plus que le bonheur que nous a procuré notre onze national en remportant la coupe d’Afrique, la jubilation de voir enfin ce petit moustachu occuper la place que nous avons toujours rêvé d’être la sienne ne s’estompe guère, depuis cette soirée mémorable de son entrée à la prison d’El-Harrach !

Emporté par Ouled-El-Bahdja, le Hirak a enthousiasmé Alger ! Mais cette étincelle de revendications et de joies en chansons s’est vite propagée pour se répandre dans nos villes et nos villages, à travers tout le pays. Pour preuve cette composition élaborée par un groupe de copains à Tizi-Ouzou pour fredonner l’allégresse du peuple, celle de vivre ces moments surnaturels, au summum desquels ce spectacle magique d’un Ouyahia à El-Harrach !

Dans cette œuvre spontanée du terroir, Naïma Salhi en prend pour son grade aussi : Vrigh i’yamame, arnigh ivavame, newkni dhimazighen ! C’est fort ! très fort de lucidité !

Que dire de plus ? sinon que :

Khunwi s’warrach ikvayliyène, our ken’yazwir yiwène ! Bravo Arrach negh ! Avec vous, l’avenir du pays est assuré ! 

Idhelli lane, assa n’ella, azzeka anilli dh’lekvayel, dh’izourane n’eldzaîr issahane !

Auteur
Kacem Madani
 

Commentaires

Permalien

les kabyles oublient vite, mais ils savent que ce sont eux qui payeront pour les autres comme toujours, en 2019, 2020 les kabyles se feront massacrés, pour satisfaire la haine et l’instinct criminel des banouhilal, parce que, comme pour la france, les kabyles sont responsables du réveil des algériens, que ce soit avant 1962 ou après 1962, et cette fois la france et ces collabos au pouvoir vont le leur faire payer très cher, ça ne sera pas une centaine de morts et des milliers de blessés et d'handicapés comme en 2001, mais ça sera un vrai génocide,

Permalien

"Le génie, l’inventivité, la fécondité, la productivité créatrice du peuple n’ont décidément pas de limites" dites vous. En management on enseigne aux gens "qu'on ne demande pas à un footballeur de courir vite mais de marquer des buts". Alors dites à ce Peuple de réaliser le changement, pour l'instant on ne voit rien venir et le pays s'enfonce de plus en plus. Tout le remue ménage trouve sa force centrifuge en dehors du Peuple, mais plutôt le fruit d'un règlement de comptes entre clans.

Permalien

à écouté cette chanson improvisèe , j'éprouve une jouissance extrême ; qui a dit que le peuple "d'en bas " .est anesthésier sauf les imbéciles qui se trouve dérriére les barreaux à l'exception de Mr Rabrab . Oui qui a cru que ouyahya , haddad se retrouveront au cachot . Merci aya rach...! la chanson est courte mais fort de sence . laghkouba i Gaïd , allez au suivant...!
Azul Imazighen

Ajouter un commentaire