Aller au contenu principal
Body

Le bloc-notes de Benchicou

Bouteflika ne partira qu'avec la force

Applaudissons à la subtilité du texte : les signataires de la lettre au président Abdelaziz Bouteflika, l’invitant à ne pas se représenter pour les élections présidentielles de 2019, auront su éviter les deux écueils qui accompagnent généralement ce genre d'initiative : la flagornerie et l’outrage. « Nous vous interpellons en faveur de la seule et unique décision qui puisse ouvrir une ère nouvelle pour le pays, où l’intérêt général sera mis au-dessus de l’intérêt des hommes : votre renoncement au cinquième mandat !», lit-on dans cette lettre ouverte signée par 15 personnalités.

Le ton est à la fois ferme et courtois ("Votre âge avancé et votre dramatique état de santé, vous commandent de ne plus vous occuper des charges de l’État bien trop lourdes. À n’en pas douter, un autre mandat, serait un calvaire pour vous et pour le pays.") Il y a la volonté de ménager l'homme tout en lui rappelant les conséquences de ses choix ("Monsieur le Président, démontrez aux Algériens que l’Algérie est plus importante à vos yeux que l’ambition de l’Homme, refusez de suivre la déraison, les peurs et les instincts égoïstes de ceux qui vous entourent." )

Il me semble que c'est là, la grande méprise des auteurs de cette lettre : ils considèrent Bouteflika comme une victime de son entourage et non comme le concepteur principal de la bataille pour un 5e mandat.

"Au moment où des forces malsaines se mettent en branle pour vous indiquer le chemin du cinquième mandat, nous voulons, respectueusement mais franchement, venir vous dire l’erreur dramatique si vous deviez, encore une fois, refuser la voix de la sagesse qui interpelle chaque âme à l’heure des choix fatidiques", écrivent-ils.

Mais tout le drame avec Bouteflika est qu'il considère sa propre destinée bien plus importante que celle de la nation. il est convaincu que le pouvoir est un bien qui lui revient. Ali Yahia Abdenour a dit en son temps :.« Bouteflika ne veut pas être le pouvoir mais le système politique comme c’était le cas de Houari Boumediene ou Fidel Castro à Cuba, il veut diriger tout le monde, y compris l’armée. C’est là le problème de fond »

Comme le Prince de Machiavel, Bouteflika ne postule pas au pouvoir. Il est le pouvoir. Le pouvoir au sens où l’entend Machiavel : absolu et éternel. Celui obtenu par le clan d’Oujda en 1962, par la violence et le coup de force contre le gouvernement provisoire de la république algérienne (GPRA). Ce pouvoir dont il se dit le seul légataire après la mort de Boumediene: "J’aurais pu prétendre au pouvoir à la mort de Boumediene, a-t-il confié à Europe 1, mais la réalité est qu’il y a eu un coup d’Etat à blanc et l’armée à imposé un candidat", il parlait de la succession dans le cadre du clan. Il a ébahi le général Nezzar, en l’interpellant comme suit : « Boumediene m’a désigné comme son successeur par une lettre-testament qu’il a laissée avant sa mort. Cette lettre se trouvait à un moment donné aux mains d’Abdelmadjid Allahoum . Qu’est devenue cette lettre ? Je voudrais bien le savoir, car je l’ai vue cette lettre ! »

Pour toutes ces raisons et bien d'autres, l’heure n'est plus de persuader Bouteflika de quitter le pouvoir mais de l'y obliger. Le président algérien et dans l'état d'esprit caligulesque qui habita Mugabe, Ben Ali, Moubarak, Kadhafi, tous arrachés au fauteuil par la force. En Algérie, c’est presque trop tard, le mal est fait. En 19 ans de règne de règne monarchique et chaotique, Bouteflika a ruiné le pays, lui enlevant toute chance de devenir un pays émergeant, dilapidant l’argent du présent et du futur. Certains économistes parlent de 1000 milliards de dollars brûlés travers les canaux de l'importation et de la corruption. Il y a dans cette lettre comme de l’affolement. C’est compréhensible : le pays est coincé ! Les recettes du seul pétrole ne suffisent déjà plus à répondre à la facture des  importations, la production industrielle est quasi-nulle…L’Algérie  redevient pauvre ! Pauvre et sans solution de rechange : 19 ans après Bouteflika I, le pays n’est plus en mesure de répondre à la demande d’emplois, ni peut-être même à la  demande alimentaire.

Les observateurs les plus conscients pensent même que le pire est à envisager. Après 19 années de règne, Bouteflika a mis l'État à la merci de sa population. Bouteflika  ayant abandonné l'investissement productif, comment lutter contre le chômage ?  Parce qu'il n'a pas diversifié l'économie nationale malgré un afflux financier sans précédent, Bouteflika laisse une Algérie d'agonie : le pétrole n'assurera pas la survie !   Aucun investissement sérieux n'a été engagé dans la production pour doter le pays d'une économie  viable qui  prenne le relais des hydrocarbures. A l’arrivée de Bouteflika en 1999 l’Algérie était dépendante à 97 % du pétrole. En 2018, soit 19 ans plus tard, elle est toujours dépendante à 97% du pétrole.

Oui, l’Algérie de Bouteflika rappelle la Russie de Boris Eltsine, toutes proportions gardées, une nation chancelante, otage de prédateurs de toutes sortes  qui se sont engouffrés au sein de cette faille providentielle pour vider l’Algérie de son sang. Ce fut à leur seul profit  qu’on a  surproduit le pétrole. Sous le règne de Bouteflika le système corrompu s'est cristallisé autour de la prédation. Il ne laissera pas s'opérer un changement. Une déflagration sociale n’est pas exclue. Toute la question est donc de savoir où en est l'armée et jusqu’où ira le soutien à Bouteflika des capitales occidentales. Les auteurs de la lettre ne s'y sont pas trompés : " Vos choix politiques, votre vision et votre conduite auront profondément marqué l’Algérie. L’histoire jugera de leur justesse ou non, de leur opportunité et de leurs conséquences. "

Il est trop tard, peut-être, mais il faut essayer de sauver ce qui reste à sauver et c’est tout le mérite de cette lettre.

Auteur
Mohamed Benchicou
 

Commentaires

Permalien

La force possible dans le cas où les forces du mal atteindront leur objectif d'un départ pour un 5e mandat est une formidable force populaire pacifique ! Sinon un chaos s'ensuivra et le pays sera perdu pour longtemps ! C'est pourquoi s'il y a une tierce partie ayant l'autorité adéquate, surtout consciente de l'avenir du pays, doit impérativement mettre un terme à cette incroyable imposture !

Permalien

Pour ma part, je ne vois que la biologie pour sauver le pays. Il faut prier pour qu'elle veuille bien (elle semble tergiverser) finir son travail. Le plus vite serait le mieux.

Permalien

La fin des dictateurs assoiffés de pouvoir est toujours déshonorante jusqu'à la déchéance.Rappelons nous Kadafi , Benali, Sadam , Moubarak

Permalien

Il avait certainement cette vision Maugabienne quand il était en forme mais aujourd'hui il n'a aucune capacité de dicter une ligne de conduite telle que vous l'a décriviez Mohamed. La force dont vous parlez doit impérativement être très soutenue pour balayer les atomes qui gravitent autour de lui. Pour ma part Bouteflika c'est fini

Permalien

le peuple dans tout? il broute, broute, broute.. et ne bêêêêle même pas.

Permalien

il ne finira pas comme sadam ni moubarak ou kadafi il retournera aux invalides cet été.
il étoufera par la chaleur

Permalien

LA FORCE DERACINE LA PRESIDENCE DE MOURADIA A ZERALDA REMPLAÇER PAR F.M.I.ET O.N.U.
POUR AVOIR UN DROIT DE L ´HOMME DE LAHAYE
LA FORCE NE SERVI A RIEN QUE D´AJOUTER L´HUILE AU FEU
LAISSER LE MAL guérissons PAR LE BIEN Ne te laisse pas vaincre par le mal, mais triomphe du mal par le bien. »COMBATTRE LE MAL PAR LE BIEN EST HONORABLE, LUI RÉSISTER PAR LE MAL EST FUNESTE.

Faites connaître et aimer notre Roi, Louis XX.

Un bon dimanche à tous et Vive le Roi !

Permalien

Ils ont tellement peur qu on l assassine que pour une sortie de 15 mn ,ils bloquent Alger toute une journée,,,
Il faut que tout le peuple sorte pour l arracher de son fauteuil...sinon...adieu l Algerie

Permalien

L'Algérie ne connaitra pas le chaos elle est sous tutelle depuis longtemps et Paris et Washington sont lá pour y remédier ! Donc pas de soucis seul le peuple dans sa majorité souffrira des inégalités sans cesse croissantes.

Permalien

bouteflika est certes le président,mais à mon avis juste en façade.
pour moi la mise à l'écart du drs,(affaire tiguentourine) n'est qu'une mise en scène,et dans les mises en scènes et scénarios et complots, toufik est un pro..il est là pour préserver les intérêts de la france vis à vis des us que représente chakib.et .tant que bouteflika est là la france s'en réjouit.....sinon que fait tartag à la présidence?...n'es ce pas que ben bella n' a été déchu qu'aprés l'accord de de gaule?

Permalien

Dans un univers équilibré et rationnel, on doit ménager un dirigeant qui a oeuvré dans le bon chemin mais n'a pas abouti à ces espérances, mais là, le sieur a agi pour détruire le pays qui n'a jamais été le sien, le sien c'est le Maroc et s'il a atterri dans la révolution, c'est pour sa "petite taille" qui l'a empêché d'être un homme de loi du Makhzen marocain.

L'erreur est de l'avoir laissé en "liberté" alors qu'il devait être interné après avoir été pris en flagrant détournement des reliquats des ambassades du pays et cela à partir de 1966...

Mais comme il connait bien le sérail, il s'en est sorti car les "faiblesses" de nos illustres "colonels" devenus par la suite de "grands généraux" sont connues de lui et leur passé de DAF le met à l'abri de la prison.

Mais est-ce uniquement de sa faute s'il est là où il est ? Evidemment non, car le peuple immature mort-vivant mais tremblant devant la mort se laisse tirer par la barbichette comme des dhimmis et ne réagit pas en tant que peuple composé de citoyens dignes de ce nom. 40 millions de zombies qui demandent gentiment à un vieillard de partir comme si ce sont elles qui lui ont demandé de venir ou qui l'ont élu.

Une crapule doit être traitée comme telle, un voleur comme un voleur et un assoiffé de pouvoir doit être chassé de ce pouvoir qu'il ne rendra pas.

Les 15 signataires ont essayé de ménager quelqu'un qui n'a ménagé aucun de ses efforts pour humilier le peuple algérien en s'entourant de magouilleurs et de voleurs à son image.

Combien même la nature fera un jour ou l'autre son oeuvre, mais il se trouvera toujours une crapule qui le remplacera pour agir comme il l'a fait si le peuple ne prend pas conscience de ses droits et obligations.

Combien est terrible et vérifiable la sentence de feu colonel LOTFI qu'il a adressé à FERHAT ABBAS avant bien l'indépendance du pays.

Permalien

Une "TIQUE" a plusieurs crochets qui la fixe à sa proie, si elle est arrachée, les crochets restent, et chacun d'eux donne une nouvelle "TIQUE"!.....Aussi il y aura beaucoup à faire pour se débarrasser de cette bestiole!.....

Permalien

Bouteflika never loved Algeria . He openly despises Algerians. His disdain for the country and its citizens is immeasurable.
It is as if Bouteflika will fight to remain in power to see his last project accomplished : The total destruction of our country and its people.

Permalien

Oui ,mass,benchicou ,hassassin2 nous avertissait prémonitoirement que "son sujet de oujda "ptit mario aura le royaume qu il ne peut avoir au maroc...en algérie"

Dotation de fonctionnement de la monarchie marocaine :120 millions de dollars

-Dotation de fonctionnement de la présidence algérienne sous bouteflika

110 MILLIONS DE DOLLARS

_Présidence française : 120 millions de dollars

-Dotation de la chancellerie de Mme MERKEL : 40 MILLIONS DE DOLLARS

Algerie : Président de la République + 1 Premier Ministre , ministres et secretaires d etat :29

Allemagne : 1 Chancelier (e) + 8 ministres

Algerie. le 1er Ministre se détend dans son logis de fonction tandis que Les ministres regagnent en limousines les residences somptueuses et le club des pins particulier que la Ripoublik p'tit mario hauts talons met généreusement à leur disposition

- Angela MERCKEL rentre dans son appartement, dont elle paie le loyer, les factures d'eau et d'électricité. Comme chacun de ses 8 ministres

Déplacements

Algerie :- Avion personnel présidence

-jet presidentiel

Véhicules et limousines pour président, conseillés, ministres et secretaires d état

Allemagne:

Systématiquement en train ou sur des lignes aériennes régulières pour la chancelliere et pour tous les ministres

NO COMMENT!

Selon les confidences d un ancien diplomate nord africain au maroc, trés proche de l'ex monarque marocain "hassane 2", ce dernier lui aurait confié des propos prémonitoires sur l'ancien ministre des AE de boukharouba dit boumédienne:

Ce "sujet natif du royaume " lorsqu il me fait ses obséquieuses révérences, plus prononcées que le plus zèlé de mes vizirs, a dans son regard fuyant une irrésistible envie de prendre ma place. Dans notre royaume il n'a pas sa place qu il rêve d avoir. Il fera tout pour s 'y intrôniser "monarque" en algerie, si l'occasion lui sera donnée, un jour, POUR Y ASSOUVIR cette obsession maladive de "fantasmes"qu il nourrit à l'égard de notre royaume et de ma propre personne. Il utilisera l'algerie pour ce faire, quel qu en soit le prix que ses frasques sultanesques coûteront à ce pays frére, l'algérie que notre monarchie aime profondément.. !

NB:bouteflika a gardé des liens trés étroits avec le prince hicham, le cousin "honni"du roi actuel m6. Ce dernier parle de lui comme une personne qui a sa terre natale "oujda marocaine" dans la peau et le royaume marocain chevillé au corps.
Khouya h'bibi said:
Ils m'ont traité et jugé comme un VOLEUR, sache que TOUT HOMME a et aura UN PRIX... !Ne l oublie JAMAIS car tu n'es plus, désormais, un zawali syndicaliste qui se nourrit de son sandwich-frites d'un snack-gargote "boui boui"à bab ezzouar!

Désormais, ils deviendront tous des VOLEURS.... !

Hassi messaoud et sonatrach nous aideront dans notre besogne.. !

Wakhek a MOULAY SIDI KHOUYA : Bien entendu et appris.. !

Dis moi khouya ahbibi, Yek le peuple a voté?!

Le peuple a voté et a bien voté !MOULAY sidi khouya et les élections BIEN VALIDEES !!

Et LE MAKHZEN koulchi bikhir....., ?

Koulchi bikhir MOULAY SIDI KHOUYA.... !

Le makhzen arabe doit faire appel, surtout, à cette minorité de kabyles amazighs de service pourvu de ce gêne "harki", de collaboration avec les différentes colonisations qui lui servent de catalyseur, hier la romaine, bocchus, ptolémée..., la française, les bachagas, caids et consorts, et aujourdhui ces larbins et sbires du clan des arabes de oujda

Sellal (hacha rezk rabi) khelil, ghul, bouchoureb, sâadani, ouldkadour,hadad,les dipitis de la ripoublik.... et les autres... les prix flambent, la corruption bât son plein..... l'algerie algerienne est dépouillée jusqu'à l humiliation de ses "pauvres peuples défaitistes et fatalistes exsangues de 56 annees de repression et de diktat du cartel planqué à oujda neo colonial france-ouroubi qui s'est emparé en 1962 du pouvoir en algerie , pays anéantie et exsangue par une guerre coloniale ravageuse qui a duré 7 ans.
Oui ,mass benchicou,Hassassin 2 a eu vraiment des phrases prémonitoires....l'armée planqué à oujda qui s 'est emparée de ce pays a offert à ptit mario le royaume dont il rêvait ,en échange d une sous traitance dont les rétrocommissions dépouillent le trésor algérien et les peuples d algerie qui en sont les légitimes propriétaires

Permalien

La non signature de l' importante lettre des 14 personnalités à Bouteflika par le RCD, le FFS , le PT, le MSP , le parti de Benflis etc ... etc. , est encore une opportunité ratée par ce qu'on appelle ..... "les partis d'opposition" pour dire à Bouteflika basta !

Ces partis continuent de nous faire croire qu'ils sont dans l'opposition, mais au final ils souhaite le statu quo qui les arrange et d'ailleurs leur rôle d'acteur et de comédien d'opposant manque de savoir faire artistique ! Leur jeu médiocre est flagrant !

Permalien

C’est bien beau de vouloir toutes ces choses, mais est-on capable de les réaliser. Je n’en suis pas si sûr. Les algériens se sont bien prouvés depuis 62, n’est-ce-pas. Gouvernants et gouvernés.
Ou je veux en venir est ceci et en langage terre à terre, si vous me permettez.
Une république se construit de 2 façons. La première est de haut vers le bas et la seconde est celui du bas vers le haut. Cependant, parmi les nombreux mythes qui embrouillent toujours l’esprit jusqu’à aujourd’hui, est celui qui a corrompu la compréhension ou qui a maquillé autant les faits historiques pour dire que les riches et les élites de l’Algérie de l’époque ne voulaient aucunement son bonheur mais conspiraient plutôt à quelque chose avec l’ennemi. C’est totalement faux. C’était le GPRA. L’avoir mis de cote, quelle que soit la raison était un crime irréversible. L’Algérie ne pourra jamais ravoir la même collection d’hommes politiques, sages et surtout aguerris, ayant été a une des meilleures écoles du monde.
Un rappel bref de l’histoire. En effet, l’Algérie s’était, a son départ en 62, donné une autre élite, d’Oujda ou de Tatawin upon Tyneside importe peu, mais faite celle-ci d’obscurs parvenus illettrés et armées jusqu’aux dents. L’ambition naïve mais combien démesurée de ceux-ci était de tout détruire et de construire un état mais seulement comme mus par un zèle sans précèdent. Ils n’ont consulté aucun des vraies élites de l’époque. Ils croyaient dur comme fer que cela pouvait se faire. Mais comme je disais plus haut, une république ne peut jamais être l’œuvre d’un seul homme, fut-il Boukharouba. Ce n’est pas facile dans le cadre d’une dictature bénévole, d’oblitérer des rouages qui malgré le départ massifs des PNs était toujours en marche et faisait que l’Algérie n’était pas très différente de la France.
En tout cas, le temps ayant passé, nous voilà toujours dirigée par un des représentants de cette élite autoproclamée. Celui-ci comme tous les autres qui formaient cette élite se sont prouvés incapables de diriger sagement l’ensemble du pays ; car malgré tous les avantages, ils se sont prouves de pathétiques dirigeants.
Il est grand temps que tout le monde réalise qu’un pays se construit sur la base d’une philosophie qui ne peut venir que d’une vraie élite et dont chaque membre a été impitoyablement choisi pour former cette fameuse Constituante. Et voilà, on remet ça sur la table mais avec un retard de plus de 50 ans. Le bon départ ne peut être que cela et avec le temps et en collant au principe directeur de se choisir les meilleurs comme représentants, on pourrait avoir quelques chances d’y arriver un jour. On appelle cela la méritocratie.
Le 6 juillet 1962, l’Algérie avait une élite qui pouvait facilement remplir cette mission sans beaucoup de mal, ni d’efforts. Le problème est qu’aujourd’hui les membres de cette élite historique sont enterrés et perdus a jamais. Le pays ne pourra jamais les remplacer. Comme ils ont été à la bonne école, quelques-uns avaient laissé derrière eux quelques écrits ou mémoires. Ce n’est pas énorme. Mais on peut faire avec.
Hier soir, en visionnant le CPP sur Youtube, je ne pouvais me demander certaines questions après que la discussion avait touché ce tabou si typiquement algérien ; être ou ne pas être avec l’Occident. Comme si pratiquement on peut avoir ce choix, un pauvre pays avec $160 milliards face a un monde occidental dont les US, l’Europe avec approximativement $20 000 milliards pour chacun. Pour ceux qui ne le savent pas, la France qui seule a bon an mal an, quelques $2 300 milliards sera bientôt rejointe par certains pays émergents. L’Algérie avec ses pathétiques $160, au max $200 milliards est loin. Je ne digresse pas car tout est lié, une bonne performance économique découle directement d’une bonne assise socio-politique. Je suis entièrement convaincu que le GPRA l’aurait tant bien que mal construite. Dommage.

Permalien

Dieu a répondu à ses vœux, Monsieur Boutafligua avait un seul et juste un seul souhait, devenir président et s’asseoir sur la chaise présidentielle à vie. Dieu lui a exaucé son désir en le clouant à cette chaise le reste de sa vie. Donc, n'attendez pas à ce qu'il quitte le pouvoir, seule la nature peut s’en charger. Monsieur boutafligua a été préparé pour ce poste et une feuille de route lui a été remise par charle de Gaulle lors de leur réunion à l’Élysée en 1963 ou 64.....Pour qui est destiné L’hôpital d’instruction des armées (HIA) du Val-de-Grâce, pour les civils ou les militaires français ???????? . souvenez vous de sa rencontre avec caid salah et sellal dans cet hôpital, sur le mur est accroché le portrait du président français, si je ne me trompe pas!!!!!!!!.... eye rouuuuh agssabi rouuuh....

Permalien

que celles et ceux qui croient que c'est bouteftaf qui dirige l'algérie,se trompent lourdement,l'algérie est dirigée par tout un système militaro-financier,bouteftaf ou tout autre président algérien,n'est qu'un paravent,une marionnette aux mains des caporaux déserteurs de l'armée française,l'après boukharouba,l'algérie a connu 6 présidents,avec deux périodes de vacance du pouvoir,et c'était toujours le même système de gouvernance en algérie,il n'y a eu jamais de changement,et ce sera toujours de cette façon que l'algérie sera gouvernée,par une poignée de mafieux caporaux avec un président de paille pour servir de paravent,et que le peuple algérien ne soit pas naïf à ce point,les tenant du pouvoir algérien sont tout ce vous voulez,sauf qu'ils soient bête au point de renouveler un cinquième mandat à un bouteftaf grabataire et diminué physiquement et mentalement,le mafieux clan des kabranates cache très bien son je avec cette prétendue option d'un cinquième mandat,pour qu'au dernier moment ils sortent leur poulain,qui ne saurait-être que chakib khellil qui est bien plus dangereux que bouteftaf pour le peuple algérien et pour l'algérie

Permalien

Oui…Une bande de douze "chevaleresques" vieux garnements…sympathiques mais sans charisme et sans ascendant, au demeurant….qui se coltinent deux encombrants et détestables macchabées…et qui se fendent courtoisement d’une lettre ouverte… (d’un somptueux petit cadeau, dirait Brassens)…à l’ombre du fantôme bien vivant…qui hante le pays !

Prout ! C’est une grosse et malodorante caisse…pas une perlouze sèche et sans bavures…mais un pet foireux ! Ils se sont chié dessus…

Autant essayer tirer un pet…d’un grison mort…que de lui une renonciation ! Il ne s’en ira…que par la force…ou les pieds devant…comme tous les dictateurs ! Heureux…qu’il ne nous ait pas été imposé en 1979…

Ceci étant…

Vous dites…
« Bouteflika ne veut pas être le pouvoir mais le système politique comme c’était le cas de Houari Boumediene ou Fidel Castro à Cuba, il veut diriger tout le monde, y compris l’armée. C’est là le problème de fond. »

Le problème de fond…c’est l’armée ! Les Pharaons…c’est elle qui nous les ramène…qui les intronise…qui nous les impose…et qui les protège ! Ce sera encore et toujours elle qui installera sur le trône…le suivant…et le suivant du suivant…aussi longtemps que le peuple ne prendra pas son destin en main !

Et un peu plus loin…
« Toute la question est donc de savoir où en est l'armée et jusqu’où ira le soutien à Bouteflika des capitales occidentales. »

Un flagrant appel du pied à l’armée…alors que toute la question…est de savoir où en est le peuple ! Quand on ne le méprise pas…

Venant d’un homme de gauche et d’un résistant…curieux, curieux, ce faible pour les militaires ! Triste…

Permalien

¨le peuple dans tout ça? il broute, broute, broute.. et ne bêêêêle même pas¨.
Oui mais .. on doit se mefier de .. l'eau qui dort . Ce peuple meme divisé et abruti par la desinformation (par le biais des mosquées wahabites et journaux Ennahar & Echourouk) ainsi que par la repression et la peur etablies en systeme par le regime d'Alger , nous reserve peut-etre une surprise bientôt ?
Il doit y rester des gênes des lions de Novembre quand meme !.
Le peuple doit exprimer son ras-le-bol maintenant , c'est plus honorable . Sortir dans la rue pour la Khobza ne serait pas digne des descendants des heros de Novembre 54.

Permalien

¨le peuple dans tout ça? il broute, broute, broute.. et ne bêêêêle même pas¨.
Oui mais .. on doit se mefier de .. l'eau qui dort . Ce peuple meme divisé et abruti par la desinformation (par le biais des mosquées wahabites et journaux Ennahar & Echourouk) ainsi que par la repression et la peur etablies en systeme par le regime d'Alger , nous reserve peut-etre une surprise bientôt ?
Il doit y rester des gênes des lions de Novembre quand meme !.
Le peuple doit exprimer son ras-le-bol maintenant , c'est plus honorable . Sortir dans la rue pour la Khobza ne serait pas digne des descendants des heros de Novembre 54.

Permalien

Le "oummi" Chadli a commis deux erreurs fatales : il avait fait confiance à Hassan 2 qui lui avait promis d'accepter la mise en place d'un référendum d'autodétermination du peuple sahraoui et qu'il acceptera son résultat favorable ou pas et donc lui a permis d'ériger avec l'aide des israéliens le fameux mur qui lui permet d'usurper 80 % du sahara occidental notamment la façade atlantique et les régions riches et je suis archi-sûr qu'aujourd'hui le Polisario ne tiendra pas 48 heures face aux FAR alors qu'il était en position de force à cette époque
la 2ème erreur est d'avoir pardonné et réhabilité Bouteflika condamné pour détournement de deniers publiques alors qu'il devait servir d'exemple pour les autres voleurs et corrompus .

Permalien

En fait la lettre de tata Louisa pour aller rencontrer la momie est toujours sans suite? elle a abandonné le projet la pauvre. Khalida aussi mais au moins elle a déguerpi avec son magot.
ils ne peuvent pas annoncer sa candidature pour le 5ieme car ils ignorent l'appel du divin alors, ils vont attendre le dernier moment soit mars 2019 si tout va bien sinon ils sortiront au autre lapin pour continuer leur œuvre destructrice. Le peuple en ce moment il profite de la zlabia et kelb louz.

Ajouter un commentaire