Aller au contenu principal
Body

COMMENTAIRE

Pensions de retraites : encore une promesse difficile à tenir !

Le ministre de la Poste et des Télécommunications, Brahim Boumzar, a assuré, mardi à Alger à la veille du versement des pensions de retraite et des ayants-droit, que "la liquidité sera disponible dans tous les bureaux de poste à travers le territoire national".

Nonobstant la dure réalité qu'affrontent les Algériens depuis de nombreux mois, le courageux ministre de la Poste y va encore de sa vérité. L'argent sera disponible dans tous les bureaux de poste !!! Pourquoi donc il ne l'a pas été tous ces mois ?

"La liquidité est disponible", assure-t-il sérieusement. Et d'avertir en bottant en touche : "Les citoyens doivent respecter les mesures préventives et la distanciation sociale pour prévenir la propagation de Covid-19", a déclaré le ministre. 

Pourtant, retirer leurs pensions devrait être simple pour nos vénérables retraités : si les liquidités étaient mises à disposition dans les bureaux de poste, les Algériens ne passeraient pas leurs nuits devant ces mêmes bureaux en faisant la chaîne pour espérer retirer leur pension. Mais tout un chacun sait que le système postal et bancaire est depuis longtemps hors d'âge.

Toutes justifications ne tiennent pas devant ces spectacles de retraités agglutinés par centaines devant les bureaux de poste des quatre coins du pays.

Et l'argument de l'insuffisance des neuf jours consacrés au retrait de ces pensions ne tient pas non plus. La raison est ailleurs. Et le ministre ne veut pas regarder dans sa direction. Là comme ailleurs, les promesses finalement n'engagent que ceux qui y croient.

Auteur
Yacine K.