Aller au contenu principal
Body

VIDEO

Quand Louisa Hanoune dit tout sur sa réunion avec Saïd Bouteflika

Louisa Hanoune, SG du Parti des travailleurs, revient dans cet entretien avec El Kadi Ihsane de Radio M, sur les circonstances de son arrestation et la fameuse réunion dite secrète du 27 mars 2019 avec Saïd Bouteflika.

«Je vous rappelle que j’ai été arrêtée alors que j’étais encore députée. Autrement dit, lorsque j’ai rencontré, le 26 mars 2019, le frère cadet du Président déchu et l’ancien chef du Département du renseignement et de la sécurité, j’étais toujours députée, jouissant de l’immunité parlementaire. Mais il n’y a pas que cela. Les accusations n’étaient pas fondées», raconte Louisa Hanoune. (Voir la vidéo ci-dessous)

La députée et chef du PT revient aussi sur l'histoire du 5e mandat. Elle souligne qu'il n'allait pas être question de 5e mandat. "Jusqu'à novembre, même la soeur et le frère étaient catégoriques, pas de 5e mandat". Mais après novembre 2018, d'autres forces, comme les oligarques, sont intervenus.

Elle soutient que c'est Ahmed Gaïd Salah, ancien chef d'état-major aujourd'hui décédé, qui a forcé Bouteflika à briguer un 4e et 5e mandats. Entre 2004 et 2013, il me semble que c'est Bouteflika qui avait la main, mais avec son AVC, il a perdu la main, raconte Louisa Hanoune. Pourtant, rappelle-t-elle, Bouteflika a bien rattaché le DRS à la présidence en 2015. A partir du 4e ça a basculé violemment du côté de l'état-major et de l'oligarchie, ajoute-t-elle.

Louisa Hanoune a été arrêtée le 9 mai 2019 et placé en détention provisoire à la prison militaire de Blida. Elle a été condamné à 3 ans de prison dont 9 mois ferme pour non dénonciation d’un crime. Elle a été remise en liberté début février dernier.

Auteur
L. M.