Aller au contenu principal
Body

RESISTANCE

Riposte internationale dénonce les pressions contre Me Salah Dabouz

L'ONG de défense des droits humaines Riposte internationale a rendu public le communiqué suivant à la suite de la grève de la faim illimitée depuis lundi 8 juillet, déclenchée par l'avocat Salah Dabouz contre le harcèlement judiciaire dont il est l'objet.

Riposte internationale vient de prendre connaissance de la décision prise par Maître Dabouz Salah avocat, militant et défenseur des droits de l’homme en Algérie , d’entamer une grève de la faim pour protester contre des mesures répressives dont une qui l’oblige à se présenter trois fois par semaine a Ghardaia (distante de plus de six cents km d’Alger) .

"J’annonce que je suis en grève de la faim illimitée pour dénoncer le déni de droit et de justice que je subis au même titre que mes clients depuis plusieurs années”. Ces mots sont ceux de maître Dabouz Salah qui entend dénoncer cet arbitraire dont il est victime et ce depuis des années. 

Riposte internationale condamne énergiquement les pressions et les vexations ainsi que toutes les manœuvres dilatoires dont la finalité est de réduire Maître Dabouz au silence.

Riposte internationale rappelle aux autorités algériennes que leur responsabilité à tout les niveaux est pleinement engagée et que toutes évolution dangereuse qui attenterait à l’intégrité de Maître Dabouz Salah Leur serait directement imputable.

Riposte internationale prend à témoin la communauté internationale en lui rappelant que l’Algérie a ratifié des traités qui l’engagent à respecter les droits de l’Homme ; de ce sa responsabilité est aussi engagée au motif de non assistance.

Riposte internationale assure maître Dabouz Salah, sa famille ainsi que ses mandants de son soutien indéfectible en exigeant la levée de ces mesures arbitraires sans conditions, ainsi que la remise en liberté de tout les détenus d’opinion.

Paris Le 09 Juillet 2019

Pour le bureau exécutif Ait Djoudi Ali  

 

Ajouter un commentaire