Aller au contenu principal
Body

URGENT

Saïd Sadi dénonce les rumeurs de son "imminente arrestation"

L’éditorial du quotidien gouvernemental El Moudjahid d’hier, est sans appel : le gouvernement est décidé de mettre «hors d‘état de nuire….ceux qui s’opposent à la tenue d’une présidentielle ».

Auparavant, et suite à mes interventions publiques concernant la situation que vit le pays, laquelle a mobilisé le peuple algérien dans l’union, la dignité et la détermination pour le changement de système, la revue de l’armée « El Djeich » a publié un article et un éditorial au ton martial. Ce dernier écrit a été aussitôt interprété par les organes proches des cercles militaires comme m’étant destiné personnellement. Depuis, madame Louisa Hanoune, à laquelle je renouvelle ici ma totale solidarité, a été internée par la justice militaire. Des « rumeurs » faisant état de mon arrestation ont circulé à plusieurs reprises. Sur ma page facebook, des « mouches électroniques », à l’évidence inspirées par des officines spécialisées, délivrent des messages à connotation mafieuse, annonçant que mon arrestation imminente est programmée par le chef d’état-major.

Ces procédés obliques sont propres à tous les systèmes autoritaires et ce n’est pas la première fois qu’ils sont utilisés contre moi ou d’autres militants.

Faisons alors l’économie de palabres inutiles sur ces pratiques et rappelons l’essentiel.

En 2004 déjà, j’expliquais devant la presse que la dissolution de la police politique était un préalable à toute entreprise visant à libérer le pays de l’oligarchie militaire.

Une campagne d’allusions agressives et autres sous-entendus diffamatoires, relayés par les médias aux ordres, a suivi ma déclaration. Je publie ici la réponse que j’avais opposée alors au responsable du renseignement.

Voici les termes de mon propos.

« En Algérie, le pouvoir recourt à trois leviers pour contraindre un acteur politique à renoncer ou à infléchir ses positions.

1) L’argent. Mon itinéraire est connu et les affaires ne m’ont pas attiré. Je n’ai pas choisi cette voie.

2) L’attrait du pouvoir. Vous avez insisté, les uns et les autres, pour que j’intègre personnellement le gouvernement. J’ai catégoriquement refusé, attendant de voir si les engagements pris publiquement en faveur des réformes de l’école, de la justice et de l’Etat allaient devenir des réalités. Ce ne fut pas le cas.

3) Les répressions. Vous avez essayé les emprisonnements, les tortures, les licenciements arbitraires, les interdictions de sorties…Il vous reste une balle dans la tête. Pour cela, vous n’avez pas besoin de mon avis. Votre expertise en la matière est reconnue de longue date. »

Aujourd’hui, les parrains ont changé mais les méthodes étant les mêmes, je redis donc la même chose sur ce sujet aux jouisseurs de décisions abusives et à leurs affidés.

Je ne me soumettrai pas.

Pour un changement radical de système.

Pour une Algérie démocratique et sociale.

Said SADI

Message envoyé par une mouche électronique sur ma page facebook :

Eric Darbou Gaid Salah a decider de ton incarceration sous huitaine….tu vas faire ta marche du Zouave sur les escaliers du TM de Blida....ET la tu te rappelera des 25 ans de SHOAH que toi et Toufik ont infliger a un peuple nia et innocent ….tu ne fera jamais partie de l'algerie souveraine….au fait tu as le meme statut qu'un Mohamed lamari,haddad,moh flicha etc...une aberration de l'histoire...

Auteur
Saïd Sadi
 

Commentaires

Permalien

C'est la fuite en avant. l'Algerie s'achemine vers une guerre civile et les resultats seront desastreux car toute l'Afrique du Nord sera a refaite de fond en comble. Il n yas qu'une solution: chauqe region auras ses representants pour une transition pacifique ou il n y auras rien.

Permalien

Voilà ou peut mener le khawa khawa et l'algerianisme des kabyles. Sadi est un illuminé même s'il a renié ses engagements envers la kabylie. seuls la kabylie et les kabyles sont reconnaissants envers leurs dirigeants et militants. regardez comment vos khawa khawa ont renié marguerite amrouch, jean amrouch , malek ouari et bien d'autres kabyles de renom. regardez comment une chaîne comme amel tv veulent effacer l'héroisme des kabyles qui se sont toujours opposés au régime maffieux arabo muz muz algérien.ils prétendent qu'il n y a eu jamais d'opposition en algerie, que l'opposition a échoué alors qu'ils omettent de dire que tous les canaux sont fermés: interdiction de se réunir, de manifester , de passer dans leurs tv arabes surtout quand on est kabyle et qu'on refuse de s'exprimer dans la langue de koreich.ils oublient intentionnellement de dire que le rcd a demandé en 2012 la destitution de bouteflika et que les algeriens en general refusaient de le suivre. ils oublient de parler de said sadi qui a essayé de faire bouger la rue en 2015 et les algeriens ont refusé car c'est une initiative d'un kabyle qu'ils ont surnommé said samedi.alors le mak, on n'en parle jamais , c'est quotidiennement que les vaillant(e)s militant(e)s du mak-anavad militent contre l'armée, la gendarmerie et la gestapo algerienne. on réprime chaque jour les militant(e)s kabyles et jamais personne ne le dénonce. on s'offusque que des femmes aient été dénudées, alors que les militantes du mak ont subi cela bien avant. Le combat du café litteraire, à l'exception de quelques journaux, personne n'en parle. Les algeriens ne sont pas intéressés par la culture, ils ne veulent que l'islam, et la palestine , qu'Ils y aillent la liberer si ce sont des hommes, mais j'en doute. Abou zemmar qui est prisonnier d'une caste et qui pleurniche sur sont sort pour avoir visité furtivement la prison, se défoule sur les kabyles en se prenant pour un journaliste d'investigation. Il n'a jamais prouvé quoi que ce soit, il ne fait que sortir des dossiers ciblés et erronés qu'un clan du pouvoir lui a transmis et toute honte bue, il parle de sources.. s'il est un homme , qu'il sorte les dossiers de gaid, de saidani et de tliba. cette chaîne ne critique jamais le fln qui a ruiné le pays et qui doit disparaître à jamais. le jeune journaliste kabyle hamitouche doit se ressaisir et arrêter de passer des videos comme la video de la femme kabyle sortie manifester contre la volonté de son mari et qui chantait kassaman en arabe, si j'etais son mari je l'aurais répudiée pour cela, car l'algerie a mangé tous les kabyles qui se sont sacrifiés pour elle. Aussi, Tous les responsables et militants du fln depuis la pseudo-indépendance doivent être jugés car ces brigands et pillards ont ruiné le pays. kabyles endormis, regardez la video sur youtube de djelfa où les traitres d'hier scandaient des slogans anti-matoub, anti-soumam et anti kabyles.
enfin, j'en appelle à tous les kabyles de rejoindre la lutte pour la kabylie, rien que la kabylie pour son affranchissement de l'arabo-muzemuzerie.

Permalien

Au lieu de s'attaquer aux clochards politiques qui ont ruiné l'Algérie, certains sous-hommes s'attaquent à ceux qui défendent notre cher pays comme Said SADI. Ces vils esclaves sacrifient l'avenir du peuple Algérien qui est aussi celui de leurs propres enfants rien que pour plaire momentanément à leurs maîtres sans foie ni loi.

Permalien

la mouche Electronique a raison, je la partage le meme avis , j'ajoute aussi que vous etes tous les pioniers de Toufik qui t'a attribuer une villa à alger pour tes précieux services , pour ta collaboration à tuer 200 000 algeriens en decenie noir, pour cela nous demandons que tu soit convoqué devant la justice algerienne et pas francaise , et Ait Hamouda sera un témoin

Permalien

Nous appelons par ce massage Ait Hamoudaa fils de Chahid Amirouche de re poursuivre ce Saadi pour les propos que vous avez apporté dans les journaux , et qui témoignent qu'il était toujours en contact avec le général Toufik et qu'il était en contact avec des instances française en période 90, et que l'affaire de la villa d’Alger que Toufik l’attribue soit posé sur table.

Permalien

Pourquoi YA Din Oukavache personne n'en parle des relations qu'il a tisse Nahnah avec le general Toufik, apres lui QAbderrazak MOKRI, Abou Djoura soltani et j'en passe, qui passaient meme leur vacance ensemble avec le General au Club des Pins ?. Said Said, est loin d'etre un larbin de Toufik comme veulent nous le faire croire les mouches electronique, et leurs ideologues qui nourrissent la haine viscerale envers les kabyles qui refusent d'entrer dans le rang des beni-oui-oui. Durant la decenie noire, pour eviter a l'algerie de sombrer dans un regime theocratique qui basculera le pays dans les tenebre. C'est son droit et son devoir comme president d'un parti politique de s'approcher des services qui sont censes combattre les sanguinaires pour s'informer de la situation securitaire. A moins, que les chauffeurs de tombours des terroristes islamistes voulaient que Said SADI reste dans son coin a contempler le pays sombre dans le moyen-age , en attendant que lui, ses sympayhisant et tous les republicains seront decapites sur les places publiques. Non Said SADI, n'a pas brade ses convitions pour un strapontin a cote de la mafia qui etait au pouvoir. Il n'a pas attendu les annees 90 ou le 22 fevrier 2019 pour critiquer le systheme mafieux, il a ete parmi les premier a cree la ligue des droit de l'homme dans les annees 80, ce qui lui a coute un long sejour dans les sinistres prisons de Lambeze et de Berrouaghia.

* Je n'ai jamais ete anime par le desir de militer dans un parti politique, je n'ai jamais deposer un bulletin de vote dans les urnes. Mais, cela ne m¡empeche de rendre a Cesar ce qui est cesar.

Permalien

Hassen hirech tu n'as ,donc,pas honte d aller dans les tv arabes du fils du fis ou de l ancien chef képi nous ânnoner tes naïves paroles de "khawa khawa" que la néo coloniale ouroubi aime entendre de ta naive bouche,qu elle a fait sienne pour encore déposséder,aprés 1949,1962,1963,1980,2001 et 22 février 2019, les imazighénes autochtones en général et les kabyles en particulier de leur droit de vivre comme des nord africains amazighs ni arabes ni orientaux ?
Continue à montrer ta tronche de kabyle de service dans ces médias panarabistes avec l'autre kabyle ounoughéne, qui sert du "tout a fait mr benchenouf,vous avez raison mr benchenouf,pas de soucis mr benchenouf,à ce kabylophobe benchenouf,l'autre chawi qui a la haine de soi amazigh,et qui vous invitent ,vous les kabyles à venir nous éructer les paroles permises par LE NEO COLONIAL MAGHREB ARABE au détriment de l'afrique du nord amazigh ni arabe ni orientale!
Taisez vous au lieu de nous éructer sur des médias maghreb arabe ce que le panarabisme colonial vous admet comme limites de la ligne rouge à ne pas dépasser pour les imazighénes de service en général et les kabyles de service en particulier !

Ajouter un commentaire