Aller au contenu principal
Body

POLEMIQUE

Samir Chaabna : l'énième humiliation !

Le très nationaliste Samir Chabna, ci-devant député du FLN a refusé le poste de ministre de la communauté algérienne à l'étranger, pour ne pas renoncer à sa deuxième nationalité française.

Quel camouflet ! Un député algérien possédant la double la nationalité qui renonce à un poste de ministre pour ne pas rendre sa nationalité française. Autrement dit Samir Chaabna prèfère rester français que devenir ministre.

Quel courage ! Qu'elle franchise aussi ! Choisir la nationalité française à un poste de ministre algérien !

Comment diable en est-on arrivé à abaisser une fonction aussi importante ? Et comment un député d'un parti-administration, le FLN, qui a fait du nationalisme son fond de commerce, a-t-il osé envoyer bouler le gouvernement ? Un coup de folie ? Pas du tout. Ce choix lourd de sens en dit long sur ce que pense ce député des institutions.

Une chose est claire : ce refus de poste de ministre est une sacrée humiliation pour le gouvernement.

Ultime bravade : sur décision du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, la nomination de M. Samir Chaabna en tant que ministre délégué chargé de la Communauté nationale à l'étranger a été annulée, et par conséquent il ne fait pas partie du Gouvernement, a indiqué samedi un communiqué des services du Premier ministère.

Auteur
Yacine K.