Aller au contenu principal
Body

JUSTICE

A Skikda, peine capitale contre un groupe terroriste

Le tribunal criminel de première instance près la Cour de justice de Skikda a prononcé, lors d’une séance tenue dimanche, la peine capitale par contumace à l’encontre d'un groupe terroriste.

Le tribunal a ainsi condamné quatre individus, âgées de 33 à 48 ans, originaires des wilayas d'Oran, Skikda, Jijel et Sétif, à la peine capitale par contumace, après avoir été reconnues coupables de "participation à un groupe terroriste armé dans le but de semer la terreur parmi la population, meurtre avec préméditation et tentative de meurtre avec réméditation" visant des éléments de l'Armée nationale populaire (ANP).

Selon l’arrêt de renvoi du tribunal, les faits remontent au 30 juillet 2018, quand des informations parvenues aux éléments de l’ANP de Skikda faisant état de la présence de terroristes dans la montagne de Ain El Hadba dans la forêt Bissi à Azzaba (Est de Skikda), ont incité la division d'infanterie indépendante de l'ANP de Skikda à se déplacer sur place afin de ratisser les lieux et les alentours, mais à leur arrivée dans la région de Ain El Malha, un groupe composé de plusieurs terroriste les a attaqués".

L'affrontement armé qui s’ensuivit entre les membres de l'Armée nationale populaire et le groupe terroriste, a entraîné l'élimination de 4 terroristes non identifiés, mais occasionné également la mort de 2 militaires et blessé d’autres.

Au cours du procès, les victimes et les familles des militaires décédés ont confirmé ce qui a été mentionné dans l’arrêt de renvoi.

Pour sa part, le parquet général a affirmé que les poursuites pénales s’inscrivent dans le cadre de crimes qualifiés "d'actes terroristes et subversifs", "d’actes de violence intentionnelle" et de "meurtre avec préméditation" et requis la peine de mort à l’encontre des membres du groupe terroriste.

Après délibérations, le juge a adhéré à la demande du parquet général.

Auteur
APS