Aller au contenu principal
Body

MEDIAS

Solidaire avec El Watan

Solidarité avec le journal El Watan qui, malgré de nombreuses concessions, refuse d'être l'organe de l'aile extrémiste de la hiérarchie militaire.

N'ayant pas la capacité politique d'arrêter des journalistes en grand nombre, le régime soumet les journaux au chantage de la publicité avec l'argent public. Sans la liberté de la presse, le domaine public n'est pas protégé. Sans la liberté de la presse, l'autorité de l'Etat est détournée pour servir les intérêts privés de ceux qui sont censés servir le public.

Pour limiter la corruption à un niveau qui ne mette pas en danger la crédibilité de l'Etat, il y a deux conditions: la liberté de la presse et l'autonomie de la justice.

Or ce régime est contre l'une et l'autre. Pour restaurer la crédibilité de l'Etat, la hiérarchie militaire doit accepter la transition pacifique vers un autre régime tel que demandé par le hirak depuis plus de deux ans. Il y va de l'avenir des générations futures.

Auteur
Lahouari Addi