Aller au contenu principal
Body

DISSIDENCE CITOYENNE

Tabbou, Amira Bouraoui et Benlarbi en liberté provisoire

Karim Tabbou, Samir Benlarbi et Amira Bouraoui sont en liberté provisoire depuis aujourd'hui jeudi 2 juillet. Plusieurs dizaines de détenus d'opinion croupissent encore dans les prisons. 

La main lourde de la justice n'est pas loin encore. Ces trois activistes vont devoir encore affronter les tribunaux dès septembre.

Amira

Les procès de manifestants pacifiques se sont déroulés au moment même de la libération de ces trois activistes. La chambre d'accusation (cour de Ruisseau) va statuer dans le dossier de Rachid Nekkaz, le 12 juillet.

De lourds réquisitoires ont été prononcés au tribunal de Bejaia contre le député démissionnaire Khaled Tazaghart, soit un an de prison ferme et une amende de 50 000 dinars pour avoir manifesté vendredi dernier. Deux ans fermes et une amende de 50 000 Da et mandat de dépôt ont été aussi prononcés contre Zahir Moulaoui.

A la veille de la célébration de la fête de l'indépendance, près de 70 Algériens sont encore en prison pour leurs idées. 

yt

 

Auteur
Yacine K.