Aller au contenu principal
Body

TRIBUNE

Tebboune-Gaïd Salah, cette longue amitié née dans le désert

Abdelmadjid Tebboune est le seul vrai ami qui resterait à Gaïd Salah. L’amitié entre les deux hommes remonte au temps où AbdelmadjidTebboune était wali d’Adrar et le général Gaïd Salah à la tête de la 3e région militaire. Les amitiés qui naissent dans le désert sont, paraît-il, solides et durables !

Et partant de là, je suis donc convaincu que Tebboune sera le prochain président, quand bien même toutes les urnes, sans exception, seraient brûlées par les manifestants le jour du scrutin. 

Il ne peut pas être autrement et nul besoin d’être un mage pour le deviner. Après 32 semaines de Hirak, Gaïd Salah est encore là, amoché certes mais sa capacité de nuisance est entière. Il gomme et dégomme, emprisonne et relâche comme bon lui plaise et aucune opposition n’est venue l’arrêter ou l’en empêcher. Pourquoi en serait-il autrement le 12 décembre prochain?

Gaïd Salah n’a pas l’intention de jouer à la roulette russe avec son avenir et celui de ses enfants. Avec son don inné de se faire des ennemis à chaque jour, son cercle d’amis se rétrécit comme une peau de chagrin. Il ne laissera donc pas au peuple le loisir de choisir le prochain locataire du palais d’El Mouradia et prendre le risque que celui-ci le destitue ou le traîe, lui et sa famille, devant la justice.

La détresse de Gaïd Salah est bien réelle! Seul son ami Abdelmadjid Tebboune pourrait lui assurer ses arrières et l’aider à quitter la scène en douceur, ni vu, ni connu.

En vrai, Abdelmadjid Tebboune est un Benflis déguisé. Il n’a pas cessé, lui aussi, de lorgner ces dernières années du côté de la présidence de la république. Il tient à être le prochain Président pour prendre sa revanche sur ses détracteurs.

Doit-on rappeler que son fils, Khaled Tebboune, est impliqué dans la plus grosse affaire de trafic de drogue dans l’Algérie indépendante ? Il clame sur toutes les tribunes que c’est une cabale montée contre lui et son enfant par le régime de Bouteflika qu’il avait pourtant servi comme un nervis.

Avec la prise du pouvoir par Gaïd Salah, toutes les accusations sur son fils sont tombées comme par magie et Khaled Tebboune est aujourd’hui libre comme un oiseau. 

Entre Tebboune et Gaïd, une longue histoire d’amour. Elle culminera le jour où Tebboune prêtera serment sur le livre saint de l’Islam et jurera de servir le pays et rien d’autre. Ce jour-là, beaucoup d’entre nous réaliseront que nous nous sommes faits encore avoir.

Auteur
Abdelghani Aïssat
 

Commentaires

Permalien

Ecrire que ce corrompu du systeme mafieux sera le prochain president c'est meconnaitre ce peuple.
Quoi qu'ils puissent vouloir, dire ou faire in fine seule la volonte du peuple se fera. Rien d autre

Ajouter un commentaire