Aller au contenu principal
Body

ARBITRAIRE

Tribunal de Sidi M'hamed : 2 ans de prison, 100 000 DA d'amende contre 8 porteurs de drapeaux amazighs

Aujourd'hui lundi se tient au tribunal de Sidi M'hamed le plus grand procès de l'Algérie indépendante contre des manifestants pacifiques. 

Ce sont pas moins de 42 manifestants porteurs de drapeaux amazighs qui passent actuellement devant le juge. Autant dire que c'est l'identité amazighe qui est mise en procès ce lundi 11 novembre. Une centaine d'avocats sont là pour défendre ces jeunes manifestants.
Selon les première informations qui nous sont parvenus, le procureur requiert 2 ans de prison ferme et 100.000 dinars d’amende contre huit accusés

Ce même jour de lundi 11 novembre se tient aussi le procès de deux activistes au tribunal des Ouacifs (Tizi Ouzou).
Toufik Kessi est un autre citoyen, convoqués pour lundi 4 novembre, puis reporté suite à la grève des magistrats, ont été présentés  en présence d'un collectif d'avocats (Me Abbou Boualem, Kader Houali).

Selon le Comité national pour la libération des détenus (CNLD), le militant de Mostaganem, Ibrahim Daouadji, est à son 30 e jour de grève de la faim. Ibrahim Daouadji arrété par la police le samedi 12 Octobre avec son fils de 3 ans qui a passé plus de 6 heures dans un commissariat a été placé sous mandat de dépôt le dimanche 13 octobre et accusé de collaboration avec l'étranger (suite à ses contributions avec Al Magharibia), annonce le CNLD.

 

Auteur
La rédaction
 

Ajouter un commentaire