Aller au contenu principal
Body

Danger sur la liberté de la presse

Un journaliste d’El Watan menacé par la mafia du foncier

Chahreddine Berriah, journaliste d’El Watan à Tlemcen, a reçu des menaces graves après la parution, aujourd’hui mercredi, de son article « Tlemcen : Main basse sur le foncier ».

Notre journaliste a reçu des appels anonymes et du téléphone fixe de la wilaya, qui le harcèlent avec des propos vulgaires et des menaces du genre « on va te casser ».

« Ça ne peut être que des énergumènes ayant une relation avec le reste de la mafia qui sévit à Tlemcen. Mais, ce qui me rend fier, c’est tous ces jeunes de Tlemcen, Maghnia et d’autres communes de la wilaya qui disent être mes garde du corps contre cette mafia, des avocats, pour me défendre. Avec tout ce soutien, je ne peux pas avoir peur », a déclaré Chahreddine Berriah à Elwatan.com.

Auteur
Source El Watan
 

Commentaires

Permalien

Nombreux sont les éléments du clan de Ouajda installés dans la Wilaya de Tlemcen une véritable mafia, il est temps pour l'Algerie de les déchoir de la nationalité algérienne et de les renvoyer chez eux.

Permalien

Nombreux sont les éléments du clan de Ouajda installés dans la Wilaya de Tlemcen une véritable mafia, il est temps pour l'Algerie de les déchoir de la nationalité algérienne et de les renvoyer chez eux.

Ajouter un commentaire