Aller au contenu principal
Body

Sétif: il s'acharne sur la statue nue du monument

Un salafiste vandalise la fontaine Aïn El Fouara (Vidéo)

Un barbu muni d’un marteau et d’un ciseau a vandalisé, le 17 décembre, la statue de la femme nue de la fontaine Ain El Fourara au cœur de la ville de Sétif. Les citoyens ulcérés essayent de l'arrêter. Comment on en arrive là ? Un excité qui s'en prend à un édifice public au vu et au su de tout le monde sans crainte de représailles de l'autorité publique...

La statue de Ain El Fouara à Sétif mutilée. Source de la photos: Algérie Focus.
Statue défigurée de Ain El Fouara. Source de la photos: Algérie Focus.

 

En 1997, Aïn Fouara avait été dynamitée. Un acte terroriste qui a déchiqueté la statue en marbre. Touchés au plus profond d’eux-mêmes, les Sétifiens stupéfaits, qui considéraient la statue comme faisant partie de leur patrimoine, ont tout fait pour la restaurer. Ça n’avait pris que 48 heures pour que le travail de restauration soit réalisé par une équipe d’étudiants de l'école des Beaux-arts, qui, manquant d’expérience, ont fait plus du rafistolage que de la restauration.

Ain El Fouara, et sa femme nue, dérangent encore un autre dérangé qui s’acharne dessus, toujours sur les seins, en mars 2006, avec un marteau ! La restauration du monument prendra beaucoup de temps, comme si tout le monde trouvait un peu son compte. Un compromis entre ceux qui veulent que cette femme nue reste et ceux qui veulent la cacher. La mutilation choquant moins que la nudité !

En 2015, un imam vivant à El Khroub, à mille lieux de la ville de Sétif, décrète que boire de l’eau de la fontaine d’Ain el Fouara était prohibé (Haram) dans l’islam.

« La fontaine a été sculptée par un "infidèle" qui avait, selon lui, le perfide objectif de mettre une femme nue au "cœur de la ville des martyrs ". Car, a ajouté l’imam particulièrement vindicatif, "pour boire de son eau, il faudrait s’incliner fortement dans une attitude qui ressemble à la prosternation" », rapportait à l'époque le Huffingtonpost Maghreb.

L’imam, aurait lancé en direction des fidèles en hurlant: "Gare à vous si vous-vous prosterner pour quiconque d'autre que Dieu, gare à vous de vous prosterner devant la statue d'Ain Fouara".

La Fontaine d'Ain El Fouara est un monument emblématique de la ville de Sétif. Cette fontaine a été réalisée en 1898 par le sculpteur français Francis de Saint-Vidal.

Auteur
La rédaction