Aller au contenu principal
Body

TRIBUNE

Walid Nekiche et l'ignominie !

23 ans et un avenir brisé. 23 ans et des rêves qui s'envolent. 23 ans et l'innommable a été commis sur cette frêle silhouette d'un jeune homme qui a voulu devenir homme mais qui a été castré en plein vol.

Le jeune Walid, malgré ce que vous lui avez fait subir, reste un Homme. D argaz et ses pauvres parents ne peuvent être que fiers de lui.

Mais vous, vous...

Malgré votre pouvoir,

Malgré la soumission de votre justice,

Malgré la violence de votre police,

Malgré la lâcheté de vos "services",

De quelle humanité, pouvez-vous vous prétendre ? De quel honneur ou de quel courage ?

Monsieur le juge,

Monsieur le procureur,

Messieurs les policiers,

Messieurs les indus gouvernants,

Messieurs les illégitimes généraux,

Vos décisions et vos actes sont une ignominie.

Sinon, comment peut-on arriver à cela ?

Le complot ? Parlons en !

Depuis le 16 février 2019, des millions de citoyens vous rejettent, vous et votre régime. Dans la réalité, le rejet ne date pas du 16 février (ou du 22) mais du 5 juillet 1962.

Le rejet date du premier jour de votre putsch, du premier viol contre une population entière qui venait de sortir de 132 ans de nuit coloniale et de 7 ans d'une terrible guerre.

Tout ça pour ça !

Tout ce qu'ont fait les Fadma N Soumeur, les Djeffal Mohamed, les Abane Ramdane et les Ben M'hidi pour arracher, au prix du sang, cette Liberté que nous chérissons depuis Massinissa et Dihya, vous êtes venus tels des vautours pour le détruire, pour que les arrières petits-enfants de ces héros subissent des abus sexuels dans l'Algérie indépendante !

Nous ne sommes pas à l'été 1962 où le premier complot a été commis par Boumediène et Ben Bella, vos mentors, contre le GPRA et les véritables maquisards.

Nous ne sommes pas en 1963 quand Boumediène et Ben Bella, le duo de la trahison et les leaders du complot, ont envahi la Kabylie pour bruler les maisons et achever 463 anciens maquisards qui ont dit Non à votre dictature.

Nous ne sommes pas dans les années 1970 où la terreur de la SM planait sur les couches populaires.

Nous ne sommes pas dans les années 1980 où les berberistes vont en taule, les terroristes voient le jour et les richesses du pays sont bradées.

Nous ne sommes pas en octobre 1988 où des chars sont sortis dans les rue pour mater une population.

Nous ne sommes pas dans les années 90 où le terrorisme islamiste que votre école a produit est entré en guerre contre votre règne tout en exécutant les citoyens. Aujourd'hui nous savons que vous n'êtes que les deux faces d'une même pièce, d'une même farce.

Nous ne sommes pas en 2001 où vos policiers et vos gendarmes ont fait exploser des cerveaux et des poitrines de jeunes Kabyles avec des armes de guerre.

Nous ne sommes plus sous le règne de la famille Bouteflika qui a ravagé ce qui reste du pays.

Durant tous ces épisodes, vous avez torturé;

Pendant toutes ces 60 années, vous avez tué;

Tout au long de ce cycle, vous avez humilié.

Nous sommes en 2021 et vous continuez !

Nous ne sommes pas en Syrie, ni en Corée du Nord et encore moins en Chine, mais vous le faites !

Vous torturez des citoyens innocents.

Vous abusez de jeunes manifestants.

Et vous condamnez à de lourdes peines des opposants.

Vous allez où ?

Walid n'a pas comploté. Il n'a pas d'armée, c'est un étudiant en océanographie que vous ne connaissez certainement pas. Il veut voir des poissons grandir, il souhaite naviguer, prendre le large et avoir l'océan comme horizon, loin de votre corruption.

Walid n'a pas importé 701 kilos de Cocaïne.

Walid n'a pas détourné 1000 milliards.

Walid n'a pas d'usines de montage de voitures.

Walid n'a pas blanchi l'argent sale dans l'immobilier parisien ou rempli des comptes genevois.

Walid n'a pas chassé des outardes, il n'a pas reçu des lingots d'or pour les revendre au marché noir.

Walid, ce digne enfant de la Kabylie, vous a demandé de dégager.

Vous allez dégager !

Auteur
Ahviv Mekdam