Aller au contenu principal
Body

Publication

Youcef Zirem raconte "la fin tragique" de Matoub Lounès

Le journaliste et écrivain, Youcef Zirem, vient de publier chez Fauves Editions, "Matoub Lounès, la fin tragique d’un poète". Un constat d’emblée. C’est le seul ouvrage sorti à l’occasion des 20 ans de l’assassinat de Matoub Lounès. Car en dépit de l’immense popularité de ce chanteur et de la profusion de la littérature journaliste à son sujet, seule une poignée de livres lui sont consacrés.

Pour cela et pour d’autres raisons évidentes, le livre de Youcef Zirem est à saluer. Dans «Matoub Lounès, la fin tragique d’un poète», l’auteur a fait un choix : il y a très peu de place à l’analyse textuelle. Tout le récit est consacré à la dense et courte vie de Matoub Lounès. Parce qu’en juxtaposition à ce poète qui avait le don du verbe, la chanson volcanique et une conduite d’airain, il y avait l’homme flamboyant, un météorite qui a brûlé sa vie pour éclairer les autres. Matoub a épousé le siècle et ses nombreuses crises. Surtout celles de son peuple qu’il a porté au firmament.

«C’est avant tout le portrait de cet homme généreux, talentueux et sincère qui est ici dressé », écrit l’auteur. « Jamais il n’a triché, jamais il ne s’est laissé faire, son courage est devenu légendaire», ajoute Zirem. En effet, il y avait une dimension insaisissable chez Matoub Lounès : cette capacité physique et créatrice presque surhumaine à se surpasser.

Physique parce qu’il a échappé à la mort par deux fois. La première quand des gendarmes lui ont logé cinq balles de kalachnikov dans le corps en octobre 1988. La seconde quand un groupe armé l’a enlevé pendant une quinzaine de jours. Ensuite, il y a cette richesse unique du verbe matoubien.

Construit en chapitres succincts, agréables à lire, ce livre reprend l’essentiel du parcours de Matoub Lounès. Instructif, il nous rappelle combien l’enfant de Taourirt Moussa a été au cœur des nombreuses luttes de sa génération.

Youcef Zirem n’a éludé aucune partie du parcours de ce poète dont la création et la vie quotidienne ne faisaient qu’un. Son enfance et ce temps de l’innocence où il avait bricolé sa première guitare, son gala à l’Olympia en tenue militaire en plein printemps berbère, son agression par des gendarmes en octobre 1988, son enlèvement qui a mis la Kabylie sur le pied de guerre, son assassinat par un groupe armé qui fait montre d’un professionnalisme marqué pendant l’embuscade…

A lire ce livre, on comprend qu’il y a une dimension épique dans la personnalité de Matoub Lounès.

Auteur
Hamid Arab