Aller au contenu principal
Body

COUP DE GUEULE

Zidane et Boudjedra bientôt au tribunal de Blida ?

Il n’y a rien dire, chaque jour qui passe nous réserve son lot de surprises. Certaines étonnantes et détonantes, d’autres énigmatiques, et quelques-unes carrément hilarantes, si ce n’était la gravité de la situation pour ceux et celles qui sont traînés dans une boue sournoise, à laquelle ils ne s’attendaient pas !

Ainsi donc, après Saïd Bouteflika, Athmane Tartag, et Mohamed Mediène, pour ne parler que des mastodontes politiques, c’est au tour de tata Louisa, de subir la colère et les châtiments ordonnés par les r’boub edzaïr du moment !

Que reproche-t-on donc à notre tata nationale, elle qui a toujours donné l’impression d’être attachée à une girouette qui n’attend que le souffle du vent propice pour orienter un flair délicat ? 

Cette précipitation aux arrestations tous azimuts dénote une fébrilité et un désarroi profonds sous forme de convulsions et de tâtonnements irréguliers, irréfléchis et surtout incontrôlés de la part de ceux qui ont remplacé le règne de Bouteflika par leur propre souveraineté, réglée sur des dérives autoritaires identiques à celle du grand imposteur ! Elles indiquent aussi que nous sommes, encore et toujours, dans une république bananière où personne n’est à l’abri de dérives graves ! Comme si 57 années de déviations insensées n’avaient pas suffi !

Arrive-t-il aux r’boubs du moment de se dire que si Bouteflika avait pu prononcer quelques petites phrases, ou juste une seule, de la teneur de la chahada, ils seraient tous en train de jubiler et de festoyer le 5ème mandat ?

Ne se bousculeraient-ils pas tous, en ce mois d’après-élection, du président de la cour de Blida à Gaïd Salah, pour quelques faveurs auprès de ce petit frangin jeté au cachot, juste par un concours de circonstances défavorables à son kamum déconfit par 20 ans de folie ? 57 ans de ruses de putschs et d’imposture, et en haut lieu, on ne donne aucun signe d’avoir retenu et appris !

Au rythme de ces arrestations basées sur un gradient de proximité avec Saïd Bouteflika, il ne reste plus qu’à convoquer Rachid Boudjedra et Zinedine Zidane pour antécédent de complicité avérée avec le conspirateur en chef.

Souvenez-vous de cet échange mémorable «c’est de l’ignominie ce qu’ils vous ont fait ! -ch’koun enta ?» entre Saïd et Rachid pendant le rassemblement de soutien organisé lors de l’affaire de caméra cachée où la chaîne Ennahar avait piégé Boudjedra (*) !

Et aussi, comment peut-on oublier ce moment d’absolue féerie où sur le perron d’El Mouradia, Saïd lance à Zidane (séquence 3’02, de la vidéo ci-dessous) : n’hésite surtout pas, si tu as besoin de quoi que ce soit, MOI je suis très accessible (**) ! Un moment de pur délire où une famille de lilliputiens propose ses services à un colosse ! 

Vous voilà avertis Rachid et Zinedine ! Pour enquêter sur les 20 années d’imposture Bouteflika, le procureur de Blida va devoir convoquer tous les hommes et toutes les femmes qui ont fait bise-bise avec Said et Abdelaziz ! Vous concernant les preuves sont là ! Désolés de vous dénoncer ! Mais ne vous inquiétez pas, le Hirak vous libèrera !

Pour terminer sur une note plus sérieuse, que de gabegie aurions-nous évité si et seulement si ces justiciers de l’an 2019 avaient lu et suivi le formidable réquisitoire de Mohamed Benchicou « Bouteflika, une imposture algérienne » ! Nous aurions fait l’économie de 15 ans de dérives, car le grand dribbleur repéré par Toufik n’aurait même pas eu droit à une 2ème mi-temps, en 2004 !

Ainsi va l’Histoire des hommes ! les innocents croupissent dans les geôles, les coupables sont couverts d’auréoles !

K.M.

Deux vidéos exquises pour la soirée :

(*)https://www.youtube.com/watch?v=LnBUG3oaoNA

(**)https://www.youtube.com/watch?v=72viKuq9V4c

Auteur
Kacem Madani